Festival de musique du pieu d’Ofankor


Senior Missionnaire

Un festival de musique a été tenu le 1 Juillet, 2016 par le pieu d’Ofankor. Six chorales de paroisses, et une chorale composée des membres du pieu, ont chanté avec beaucoup d’enthousiasme et de joie. Les groupes variaient en taille avec certains ayant jusqu'à trente chanteurs tandis que d'autres en avaient dix ou douze. Certaines des chorales comportaient des enfants, donnant ainsi à leur musique un son particulièrement doux. Une variété de répertoire a été partagé, y compris plusieurs cantiques préférés et des chansons folkloriques animées.

La soirée a débuté par la représentation d’une chorale speciale du pieu. Leur interprétation bien préparée de « O Ye Mountains » a mis l'ambiance pour les représentations inspirantes à venir. Par la suite, chacune des chorales, à son tour, est entrée à partir de l’arrière de la salle, freignant son chemin à travers l'allée centrale pour prendre place en face des spectateurs pour chanter. Il a été demandé à chaque paroisse de chanter les cantiques « Awake Ye Saints » et « Come All Ye Saints », ainsi que deux ou trois chansons supplémentaires de leur choix.

La première chorale, venant de la paroisse d’ Achimota, a fait une belle entrée et leur meilleur mélodie à été donnée dans les passages doux et bas, où la section des hommes donnait une particulièrement bonne combinaison. La paroisse de Chantang a commencé son entrée avec une chanson folklorique populaire qui a séduit rapidement le public. La paroisse de Kwabenya entra avec enthousiasme chantant au marche pas, elle présenta de beaux duo et trio pour certains de ses chansons. La paroisse de Amasamang avait un très bon son et une représentation harmonieuse, et a démontré sa préparation assidue en suivant son maître de choeur avec précision et unité. Le cinquième groupe à chanter est venu de la paroisse de Nsawam avec le plus petit nombre de chanteurs, comprenant les enfants, les jeunes et les adultes. Le groupe a chanté avec le cœur plein d'enthousiasme. Leur joie dans la musique était contagieuse pour tous les participants. Bien que ne pouvant pas présenter toute une série de chansons comme les autres paroisses l’ont fait, la paroisse d’Ofankor a joyeusement chanté le seul numéro qu'ils avaient préparé.

Les temps forts entre les groupes de chorales furent quand Mary Benson Richards, un flûtiste accompli, et son accompagnateur sur le clavier, Thomas Spackman, nous ont gratifié avec l’interprétation de « Belle Sauveur » et « Amazing Grace ». La soirée se termina avec une représentation finale de la bien aimée chanson ghanéenne "Woyaya" (nous partons) par la chorale de pieu accompagnée d’une belle symphonie de mary et sa flûte.

Le héros méconnu de l'événement était l'accompagnateur qualifié, Victor Acheampong, qui a partagé son excellent talent et son temps en faisant les répétitions et les representations avec chacune des chorales. Le festival n'aurait pas pu avoir lieu sans lui.

L'organisateur de l'événement, le président George Thompson, a supervisé la soirée avec habileté, et son amour pour la musique de la chorale était évident à travers le résultat impressionnant de ses efforts. Heureusement, il y aura d'autres événements de ce genre à l'avenir pour le plaisir de tous.