Sauter le menu général

L'histoire de la conversion d'Isaac Nii Ayi Kwei Martey

Nii

En grandissant, Isaac Nii Ayi Kwei Martey a été initié à la religion Hindou par son père. Il est entré en contact avec l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours pendant son séjour chez son oncle à Cape Coast. Il a rencontré des missionnaires SDJ pendant qu'ils reprogrammaient un rendez-vous avec un voisin. Il s'est approché d'eux et a consenti à écouter l'Évangile rétabli. Isaac avait en tête de contrecarrer le message de l'Évangile rétabli. Quand les missionnaires lui ont rendu visite, ils lui ont donné le Livre de Mormon et il a aimé les enseignements qu'il y a trouvés. Il voulait vraiment en apprendre davantage.

Il a décidé de relever le défi de prier au sujet du Livre de Mormon, il a prié sans relâche pour savoir si c'était vrai et il a reçu sa confirmation trois semaines plus tard. Après le témoignage du Saint-Esprit, il était confronté à un nouveau défi.

Il a informé sa mère de son désir de se faire baptiser et de se joindre à l'Église de Jésus Christ des Saints des derniers jours, mais elle a menacé de le renier si jamais il le faisait. Tous ses parents étaient contre l'idée qu'il se joigne à l'Église. Isaac avait été admis à l'Université Kwame Nkrumah des Sciences et Technologies pour préparer sa licence. Isaac a raconté aux missionnaires de Cape Coast son intention d'aller à l'Église SDJ de Kumasi à l'insu de sa famille. Isaac avait étudié avec eux pendant un peu plus d'un an sans avoir eu l'occasion d'aller à l'Église. Pendant son séjour à Kumasi, il a cherché l'Église SDJ mais n'a pas pu la retrouver. Un collègue étudiant l'a dirigé vers l'Église des SDJ environ un mois plus tard. Isaac rencontra de nouveau les missionnaires de Kumasi, impressionnés par sa connaissance de l'Évangile rétabli, mais ce n'était pas une surprise car il avait été beaucoup enseigné par les missionnaires à Cape Coast.

Les missionnaires ont fixé une date d'entretien de baptême avec Isaac, il a accepté et s'est fait baptiser le 16 octobre 2010. Cependant, il a caché tout cela à sa famille. Isaac a eu le privilège de faire un baptême par procuration dans le temple quand il est venu à Accra pour les vacances de Noël. Il a partagé son expérience dans le temple de la façon suivante: «Quand je suis arrivé au temple, je me sentais tellement différent et je me souviens avoir lu un discours du Président Monson dans la salle d'attente. Osez être mormon, osez vous tenir seul, osez avoir un objectif ferme, osez le faire savoir ». Cette impression l'obligea à informer sa mère de sa nouvelle Église et des bénédictions qu'il avait obtenues. En annonçant la nouvelle, sa mère était furieuse au début, mais par la suite, elle a commencé à comprendre et à accepter sa décision d'être un saint des derniers jours. Cependant, sa famille élargie était impitoyable quant à sa décision.

La foi d'Isaac dans l'Évangile a commencé à grandir, allant même jusqu'à vouloir servir une mission à plein temps. Il décida d'économiser de l'argent pour une telle ambition ecclésiastique. Sa mère l'a supplié contre cette décision alors que ses autres parents l'ont averti d'annuler sa décision quand il leur a parlé de son désir de servir le Seigneur pendant deux ans. Isaac a tenu ferme et a continué à travailler à la réalisation de son objectif de servir la mission plutôt que d'être attentif aux humeurs et aux caprices des membres de la famille.

Il a soumis ses formulaires de candidat missionnaire et a reçu l'appel de servir dans la mission de Port Harcourt au Nigeria. Sept jours après sa formation au CFM, on l'a informé que sa mère était décédée. Ayant déjà perdu son père à l'âge de quinze ans, la mort de sa mère l'a rendu orphelin. Ce fut une période très difficile pour lui, et il a été confronté au choix de rentrer chez lui ou de continuer sa mission. Il a prié à ce sujet et a demandé conseil à ses dirigeants. Il a finalement décidé de poursuivre sa mission. Il a informé sa famille de sa décision, comme on pouvait s'y attendre, cela n'a pas été bien reçu. Un oncle lui a dit que s'il poursuivait sa mission, il ne devrait plus le considérer comme faisant partie de sa famille. Même s'il avait l'option de rentrer chez lui pour l'enterrement de sa mère, il décida de continuer à servir le Seigneur après avoir lu quelques passages d'Écritures.


'Un autre dit: Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d'aller d'abord prendre congé de ceux de ma maison. Jésus lui répondit: Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière, n'est pas propre au royaume de Dieu.”. Luc 9:61,62.


Il a fidèlement servi sa mission et l'a prolongé de quelques semaines avant de revenir. Même s'il n'a pas été accepté par sa famille élargie, Isaac croit fermement que le Seigneur est conscient des petites choses que nous faisons sur cette terre et des bénédictions sans fin que nous acquérons lorsque nous obéissons à son commandement. 'Nous avons tous des épreuves différentes et le Seigneur a préparé notre dos à ces épreuves auxquelles nous sommes confrontés ... tout ce qu'il exige de nous est un cœur brisé et un esprit contrit', dit-il. Même s'il n'est pas sûr de ce qui l'attend, il sait que s'il s'appuie sur le Sauveur, il peut être à mesure de réaliser toutes choses.