Sauter le menu général

La Côte d’Ivoire célèbre le 20ème anniversaire de son premier Pieu

Les différents pieux

Des milliers de membres de tous les pieux de Côte d'Ivoire ont convergé vers le pieu d'Abidjan Cocody le 2 septembre 2017 pour commémorer le 20ème anniversaire de la création du premier pieu en Côte d'Ivoire.

La cérémonie a été présidée par Elder Vinson, président de l'Interrégion d'Afrique de l'Ouest et dirigée par le président Niamke, président du pieu d'Abidjan Cocody, qui a salué dans sondiscours d'ouverture les pionniers de l'Église en Côte d'Ivoire en particulier les dirigeants de l'église locale et les membres en général.

La soirée a commencé par un cantique d'ouverture interprété par la Chorale du pieu d'Abidjan Niangon Nord, suivi d'une prière d'ouverture. Ensuite, des pionniers SDJ d'Afrique de l'Ouest tels que Patriarche Affouè, frère N'guessan Martin et sœur Samadé, ont donné des messages et rendu témoignages qui ont vraiment touché les membres. Ils ont parlé de la façondontl'Évangile avait transformé leurs vies et celles des membres en Côte d'Ivoire. Le Patriarche Affouè a particulièrement parlé à la génération montante, témoignant de l'importance de la loide chasteté. Il les a mis au défi de respecter cette loi très importante en tant que principe divin qui les préparera à devenir de bons époux dans leurs maisons et de bons parents pour les enfants que notre Père céleste leur confiera. Puis Frère Martin a rendu hommage et témoigné d'un grand missionnaire nommé Bidi André Zozo, l'un des premiers missionnaires en Côted'Ivoire décédé un mois avant cet événement important. Il avait aidé à planifier l'événement avec d'autres dirigeants de l'Église. Tous parlaient de Zozo à cause de sa grande influence sur la croissance de l'Église en Côte d'Ivoire.

Ensuite, le président Niamke a présenté le président Terrence Vinson comme prochain intervenant. Avant de commencer son discours, frère Vinson a dit: «Je préfère écouter les chansons en français. Il a ensuite exprimé ses remerciements aux membres de Côte d'Ivoire pour leur foi, leur force et leur diligence dans l'œuvre du Seigneur depuis son arrivée en Afrique de l'Ouest il y a quatre ans. Il a également souligné que les saints ici sont un peuple privilégié et aimant de notre Père céleste. Il a témoigné que grâce à l'énorme effort du frère Affouè Yapi Lucien et du président Philip Assard. Il y a maintenant environ quarante mille membres en Côte d'Ivoire. En vingt ans, nous sommes passés d'un pieu à onze. Finalement, il a lu une lettreen français qu'il a écrite sur le progrès de l'œuvre en Côte d'Ivoire et a en même temps annoncé le décès de sa belle-mère en Australie, ce qui expliquait l'absence de sa femme.

Après le discours du président Vinson, les progrès de l'Église en Côte d'Ivoire ont été passés en revue et il a été annoncé que la célébration se poursuivrait au cours des deux prochains mois dans chacun des 11 pieux. L'apothéose de la célébration aura lieu le 11 novembre 2017 au Centre du pieu d'Abidjan Toit Rouge, le premier pieu de Côte d'Ivoire. En préparation decet événement, il y aura des activités culturelles et sportives, y compris le football et l'athlétisme (100 mètres, 200 mètres et 4 x 100 mètres relais) organisées dans chaque pieu et un tournoi de football inter- pieux dont la finale se jouera le 11 novembre. En outre, il y aura 100, 200 et 4 × 100 mètres relais ce jour-là.

Après ces annonces, des chorales, des chanteurs locaux membres de l'Église ont présenté des spectacles et une pièce théâtrale racontant l'histoire de l'Église en Côte d'Ivoire. Frère Gballo Jonas, artiste, a présenté une exposition de peintures sur l'histoire de l'Église. C'était un événement merveilleux et édifiant et il y avait de la joie sur les visages des frères et sœurs qui ont assisté. Tous ont exprimé leur gratitude et attendent avec impatience la cérémonie finale qui aura lieu le 11 novembre 2017.