Sauter le menu général

Message de la Présidence de l'Interrégion pour le mois de février

'La croissance de l'Eglise en Afrique de l'Ouest'

IAO
ELDER VINSON
Elder Terence M. Vinson, Africa West Area President

Ayant vécu en Afrique de l'Ouest pendant presque 5 ans maintenant, je suis encore surpris de la croissance de l'Église ici. Ma femme, Kay, et moi sommes arrivés en juillet 2013, juste après que Joseph W Sitati ait créé le pieu de Warri au Nigeria le même mois et avant son départ d'Afrique de l'Ouest. J'ai été impressionné et surpris par la rapidité avec laquelle l'Église s'était agrandit depuis le premier pieu en Afrique de l'Ouest en mai 1988 jusqu'à ce pieu de Warri au Nigéria, le 38e en Afrique de l'Ouest à peine 25 ans après le premier. Bien que l'Eglise ait été présente dans 7 pays d'Afrique de l'Ouest, seuls 4 de ces 7 pays ont participé.

Mais je n'avais aucune idée de l'accélération qui allait avoir lieu. En cette fin de décembre 2017, il y a maintenant trois autres pays (Sénégal, Guinée et Mali) où des branches de l'Église ont été constituées, portant à 10 le nombre de pays où de l'Église est présente en Afrique de l'Ouest. Et 7 de ces 10 pays contribuent au total de 96 participations en Afrique de l'Ouest.

Le 100ème pieu de l'Eglise de l'Afrique de l'Ouest serait créé seulement 30 ans après le premier.

Cette croissance a été phénoménale, mais ce n'est pas la mesure la plus importante de la force de l'Eglise. Comme nous le savons, l'Eglise ne comprend pas de bâtiments et d'infrastructures; plutôt, il se compose de membres engagés à vivre l'Évangile et à respecter leurs alliances, comme enseigné par Moroni:

'Et après avoir été reçus au baptême, et avoir été touchés et purifiés par le pouvoir du Saint-Esprit, ils étaient comptés parmi le peuple de l'église du Christ; et leurs noms étaient pris, pour qu'on se souviennent d’eux et qu’on les nourrit de la bonne parole de Dieu, pour les garder dans la voie droite, pour les garder continuellement attentifs à la prière, se reposant uniquement sur les mérites du Christ, qui était l'auteur et le consommateur de leur foi.

Et les membres de l'Eglise se réunissaient souvent pour jeûner et prier, et pour se parler l’un à l’autre du bien-être de leurs âmes.

Et ils se réunissaient souvent pour prendre le pain et le vin en souvenir du seigneur Jésus christ. (Moroni 6:4-6)

La croissance et la force de l'église en Afrique de l'Ouest résident toutes deux dans le cœur et l'âme des membres. Il y a une grande foi et de l'amour pour Dieu, et il y a de l'amour et un souci pour le prochain. En fait, il n'est pas surprenant que la force de l'Eglise repose sur les deux «grands commandements» (Matthieu 22: 37-40). Les gens de l'Afrique de l'Ouest, en général, aiment Dieu, et ils aiment leur prochain.

Une autre clé de la croissance et du renforcement de l'Eglise ici est que de nombreux jeunes hommes et jeunes femmes ont répondu à l'appel du président Monson, comme il l'a clairement indiqué en octobre 2010:

« Premièrement, aux jeunes gens de la Prêtrise d'Aaron et aux jeunes qui deviennent anciens: je répète ce que les prophètes enseignent depuis longtemps, à savoir que chaque jeune homme digne et qui en est capable doit se préparer à faire une mission. Le service missionnaire est un devoir de la prêtrise, - une obligation dont le seigneur attend que nous nous acquittions, nous à qui tant a été donné. Jeunes gens, je vous exhorte à vous préparer à servir comme missionnaire. Gardez-vous purs et dignes de représenter le Seigneur. Restez en bonne santé et forts. Étudiez les Écritures. Participez au séminaire et à l'institut s’ils sont disponibles. Connaissez-bien le manuel missionnaire Prêchez mon Évangile.

Un mot à vous, jeunes sœurs: Vous n'ayez pas la même responsabilité de la prêtrise que les jeunes gens de faire une mission à plein temps, mais vous apportez une précieuse contribution comme missionnaires et nous accueillons votre service avec joie. » (Président Thomas S. Monson, Conférence générale Octobre 2010)

Cela a non seulement fourni une force de missionnaires dirigée par l'Esprit, mais a également fourni aux paroisses et aux branches des hommes et des femmes jeunes mais mûrs de qualité et d'expérience au-delà de leurs années, pour ajouter à la force de ces paroisses, branches, pieux et districts. Nous ne sommes limités que par le nombre de ceux qui répondent à l'appel du Seigneur par l'intermédiaire de son prophète, à être préparés et à servir les missions

Nous voyons ce cycle commencer maintenant à Dakar, au Sénégal. Les deux premiers missionnaires appelés missionnaires de ce pays, Elder Batoumeni et Elder Ngoudiabantou, sont passés du CFM à leurs missions début novembre 2017, l'un à la mission Accra Ouest du Ghana, et l'autre à la Mission Ghana Kumasi. Ils reviendront dans deux ans, expérimentés dans les choses de l'Esprit et avec une grande maturité, pour donner plus de force à l'église grandissante à Dakar, au Sénégal.

Le manque de sœurs missionnaires est particulièrement limitatif. La plupart des présidents de mission veulent plus de sœurs missionnaires car elles sont si productives et efficaces, à la fois pour trouver et enseigner, et pour ajouter une perspective différente et nécessaire au travail. En Afrique de l'Ouest, seules les sœurs africaines sont autorisées à servir. Ainsi, nos missions ont besoin de plus de sœurs pour être prêtes et disposées à le faire. Nous invitons tous les jeunes hommes dignes à s'acquitter de leur responsabilité de se préparer et à faire une mission, et nous accueillons, tout aussi fortement, toutes les jeunes femmes dignes qui pourraient envisager de faire de même.

Le Seigneur veut rassembler ses enfants « comme une poule rassemble ses poussins» Il a dit quatre fois dans 3 Néphi 10: 4-6. Ses efforts pour rassembler dépendent de nos efforts pour être ses mains.

 Un article de Philip Allred paru dans le Meridien Magazine il y a quelques années décrit mieux cette analogie et sa référence au Sacrifice expiatoire du Sauveur, comme suit.

 «Il y a quelques années, un de mes collègues de l'université d'État de l'Idaho a raconté l'une des expériences de ses élèves qui aident à illustrer le symbolisme de cette mère poule. L'étudiant, un jeune homme, avait aidé à inspecter quelques dégâts causés par le feu juste à l'extérieur de la ville suite à un récent incendie. Alors que lui et les autres volontaires apportaient de l'aide à l’un des inspecteurs, ils ont remarqué plusieurs monticules fumants à travers la terre brûlée. Intrigué, il a demandé à l'inspecteur ce que c'était.

 «Il y a quelques années, un de mes collègues de l'université d'État de l'Idaho a raconté l'une des expériences de ses élèves qui aident à illustrer le symbolisme de cette mère poule. L'étudiant, un jeune homme, avait aidé à inspecter des dégâts de feu juste à l'extérieur de la ville suite à un récent incendie. Alors que lui et les autres volontaires assistaient l'un des inspecteurs, ils ont remarqué plusieurs monticules fumants à travers la terre brûlée. Intrigué, il a demandé à l'inspecteur ce que c'était.

L'inspecteur a répondu qu'il devrait donner un coup de pied à l'un des amas. Il a fait. À sa grande surprise, plusieurs jeunes poussins de canards ont couru sous le monticule renversé. Il était fasciné. Comme il était ingénieux, ces petits poussins avaient couru sous ce refuge. Le jeune homme a demandé à l'inspecteur comment les poussins étaient au courant de cet abri naturel.

À sa grande surprise, l'inspecteur a répondu qu'ils n'étaient pas naturels du tout; Au lieu de cela, ce tas fumant n'était autre que les restes de leur mère. L'inspecteur a continué à expliquer que quand un feu éclate, la mère poule appelle ses petits et tend le bras pour qu'ils puissent courir à l'intérieur de son étreinte protectrice.

Pouvez-vous voir la similitude de cet exemple avec ce que le Sauveur a fait pour vous et moi? Que pouvons-nous faire pour Lui?

Nous vous invitons tous à nouveau à considérer et à agir selon le conseil du Seigneur donné précédemment: 'Et si quelqu'un d'entre vous est fort dans l'Esprit, qu'il amène celui qui est faible, afin qu'il soit édifié en toute humilité, afin qu'il devienne fort aussi. ... .. Voici, c'est de cette manière que mes apôtres, dans les temps anciens, m’édifièrent mon Eglise. “ (D & A 84: 106, 108)

Cette invitation s'adresse aux adultes, mariés ou célibataires, ainsi qu'aux jeunes et aux enfants. Personne n'est exempté de cette opportunité et de cette responsabilité que nous avons prise dans nos alliances du baptême. Sommes-nous prêts à faire selon les alliances que nous avons faites - à supporter les fardeaux les uns des autres, à pleurer avec ceux qui pleurent, à consoler ceux qui ont besoin de réconfort, à être témoins de Dieu toujours dans la parole et dans les actions? Sommes-nous prêts à éjecter la fierté et le sens du droit de nos vies, et à embrasser et enseigner le principe de la véritable intégrité? 

Si les réponses sont oui, qui allez-vous prendre et à quoi allez-vous les prendre? Les enverrez-vous au service de Sainte-Cène, au temple, chez les missionnaires ou chez vous pour étudier les Écritures ou pour comprendre la véritable intégrité avec vous? Aidons notre Rédempteur à rassembler ses poussins en Afrique de l'Ouest, terre de foi, de bonté et d'amour. Cela fera vraiment grandir l'Église, en tant que véhicule pour administrer les ordonnances, pour qu'elle soit forte. Cela fera grandir l'Eglise, comme la combinaison de tous les saints des derniers jours en Afrique de l'Ouest, pour être forte, sûre et unie.