La Région Afrique Ouest Accueille une Nouvelle DTA


Senior Missionnaire

 Un pionnier de l'Église de l’interrégion d’Afrique de l'Ouest est devenu notre nouveau directeur des affaires temporelles dans l’interrégion d’Afrique de l’Ouest. Francis Kazeh-Anfo apporte une richesse d'expériences personnelles dans le développement de l'Église, qui a commencé quand, en 1978, jeune garçon de 11 ans, il fut parmi l'un des premiers groupes baptisés par les premiers missionnaires qui sont venus  établir l'Église en Afrique de l'Ouest.

Frère Kazeh-Anfo est né à Sekondi dans la région Ouest du Ghana. Quand il avait neuf ans, lui et un de ses amis jouaient un dimanche quand ils ont entendu des tam tams et autres instruments jouer. Ayant suivi le son, ils sont tombés sur un bâtiment avec une pancarte qui disait: «L'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours» où une femme se tenait devant un groupe et prêchait à partir d'un livre, le Livre de Mormon. Les garçons ont apprécié l'expérience et y sont retournés tous les dimanches à partir de ce moment-là. Il a fallu attendre au moins de 2 ans plus tard, précisément le 12 Décembre 1978, pour que les 129 personnes de cette congrégation rencontrent Elder Cannon et Mabey. La congrégation a été baptisée et confirmée, et a été officiellement organisée comme une branche de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Aujourd'hui, ce petit noyau de saints a grandi en 2 pieux avec plus de 4000 membres. Depuis lors, Frère Kazeh-Anfo a été au fil des ans un témoin oculaire de l'incroyable expansion de l'Église en Afrique de l’Ouest. Après avoir obtenu un diplôme universitaire en génie civil, frère Kazeh-Anfo a été embauché comme chef de projet adjoint pour la construction du Temple d’Accra au Ghana et d'autres bâtiments sur le complexe du temple. Après l’achèvement des travaux, il a eu le poste de gestionnaire des installations physiques du complexe du temple. Deux ans et demi plus tard, il est devenu le Chef de Projet qui supervise le programme de construction des bâtiments de l'Église en Afrique de l'Ouest. Après avoir travaillé pendant deux ans, à ce poste, frère Kazeh-Anfo a été nommé directeur des Installations physiques de l’interrégion responsable du département de l'immobilier, chargé de trouver les terrains pour les chapelles et autres bâtiments de l’Église. Il a également travaillé dans le département de la construction, où il était chargé de superviser la construction des lieux de réunions. En plus, il a travaillé aux départements des opérations et de la maintenance, oú il était au quotidien responsable de la maintenance et des opérations des lieux de réunions. Enfin, il a travaillé dans le departement de la planification qui planifie pour l'ensemble des installations physiques.

Cinq ans et demi plus tard il a été demandé à frère Kazeh-Anfo de déménager au bureau de l’interrégion d’Afrique du Sud-Est pour servir en tant que directeur adjoint des affaires temporelles où il était chargé du bien-être, de l'autonomie, des services de publication, des services de gestion de matériaux, et de même chargé de superviser les centres de services de la région du Kenya et de la République démocratique du Congo. Grâcen à ces missions, Frère Kazeh-Anfo a visité presque tous les pays de l’Afrique de l'Ouest, de l’Est et du Sud, ce qui lui a donné une large compréhension du fonctionnement et des besoins de l'Église sur ce continent.

En Juin 2015, Frère Kazeh-Anfo, sa femme, Mavis, et leur trois enfants ont été invités à aller à Salt Lake City, Utah pour recevoir des expériences de leadership au quartier général sous la direction de l'Épiscopat présidente. À ce titre, il a été témoin du fonctionnement merveilleux de l'Église à l'échelle mondiale, et a vu la main de Dieu se déplaçant à travers la terre pour accomplir ses desseins. Il est revenu avec une vaste expérience et des connaissances dont va grandement bénéficier le royaume du Seigneur dans l’interrégion d’Afrique de l'Ouest. Son rôle en tant que directeur des affaires temporelles est d'être un pont entre les bras ecclésiastiques et temporels de l'Église. Les infrastructures physiques doivent être en place pour le culte et l'enseignement de l'Évangile, et son travail est de gérer l'ensemble des besoins et des ressources qui vont permettre cela.

Lorsqu'on lui a demandé ce qui contitue ses objectifs et vision pour l'avenir , il a déclaré que, d'abord et avant tout, il soutiendra le plan de l’interrégion présenté par la présidence de  l’interrégion (http://africawest.lds.org/africa-west-area-plan-2016) et qu’en plus, il œuvrera pour mettre le peuple et l'Église de l'interrégion de   l’Afrique de l’ouest sur la voie de l'autonomie , afin qu’il développe la capacité de « se tenir debout sur ses propres jambes» . C’est un objectif à long terme , mais  voyant l'incroyable progrès  au cours des 38 dernières années depuis que  l'Église à été établie " il sait qu’avec Dieu tout est possible .

« Nous, peuple de l’interrégion de l’Afrique de l'Ouest   lui exprimons notre gratitude et notre soutien dans la noble tâche qui l’attend et souhaitons à lui et à sa famille la bienvenue à la maison ».