Plan de l’interrégion 2017 présenté par la Présidence de L'interrégion

La présidence  de l’interrégion d’Afrique de l’ouest présentera et discutera le Plan de l’interrégion  d’Afrique de l’ouest lors d’une réunion spéciale avec tous les membres de l’église, jeunes et adultes, le 26 février, 2017  Toute personne qui applique le Plan de l’interrégion d’Afrique de l’ouest dans sa vie renforcera sa foi, se rapprochera de Dieu et connaitra une grande joie.

 

Le 26 février, tous les détenteurs de la Prêtrise de Melchisédek et la Prêtrise d’Aaron ainsi que tous les membres des organisations de la Société de Secours et des Jeunes Filles se réuniront à la troisième heure des réunions du dimanche de leurs paroisses ou branches pour regarder et discuter de la présentation sous la direction de l'épiscopat ou la Présidence de branche. Ceux qui servent dans la primaire devraient regarder et discuter de la présentation lors de la prochaine réunion régulière du Conseil des instructeurs.

Voir la présentation du Plan de l'Interrégion 2017 ici ou la transcription écrite ci-dessous.

 

Les membres résidant dans les Pieux qui vont tenir une conférence de Pieu le 26 février devraient regarder et discuter de la présentation le dimanche suivant, à savoir  le 5 Mars 2017.

Nous invitons les familles, collèges, conseils, présidences et organisations auxiliaires à examiner et à discuter de la présentation périodiquement tout au long de l'année.

Diffusion du Plan de l’Interrégion d'Afrique de l'Ouest 2017 par la Présidence de l'Interrégion.

Présentée le 26 février 2017.

Voici la transcription de la présentation vidéo par la Présidence de l’Interrégion du plan de l’Interrégion pour l’année 2017. Président Terence M. Vinson, Elder Marcus B. Nash et Elder Vern P. Stanfill ont parlé à tour de rôle.

Terence M. Vinson:

Chers Frères et Sœurs, nous sommes reconnaissants de pouvoir vous rendre visite et avons prié afin que le temps que nous passerons ensemble vous bénisse ainsi que l'avenir de l'Église en Afrique de l'Ouest. Aujourd'hui, nous discuterons de notre Plan d'Afrique de l'Ouest, mais avant de le faire, examinons le Plan du Salut de notre Père Céleste.

Chacun de nous est un fils ou une fille spirituel (le) bien-aimé (e) de parents célestes.[i]. Avant même que ce monde ait été créé, notre Père Céleste a institué son plan par lequel nous pourrions recevoir le plus grand de tous les dons de Dieu: la vie éternelle. [ii] La vie éternelle est la vie de Dieu, et recevoir la vie éternelle, c'est devenir comme lui et vivre le genre de vie que Dieu vit[iii]. Afin de recevoir ce plus grand des dons, nous devions venir sur la terre et vivre dans la condition mortelle où nous aurions l'opportunité de grandir et de progresser en obtenant un corps physique, en acquérant de l'expérience, en vivant par la foi et en apprenant à choisir le bien au détriment du mal. Notre Père Céleste savait que nous allions commettre des péchés et commettre des erreurs sur la terre. Parce que tous (sauf les enfants de moins de huit ans) seraient rendus impurs par le péché, aucun de nous ne pouvait demeurer en présence de Dieu sans un Rédempteur pour nous sauver de la mort et des effets du péché. Ainsi, notre Père Céleste a oint Jésus, son Fils, premier-né, pour être notre Sauveur. Le Seigneur a souffert pour nos péchés afin que la justice puisse être satisfaite et la miséricorde pourrait être donnée à ceux qui exercent leur foi menant au repentir [iv]. Dans le Plan du Salut, quand notre vie mortelle finira, nous serons jugés de nos œuvres. Si nous avons fait ce qui est nécessaire pour recevoir les bénédictions mises à notre disposition par l'Expiation du Sauveur, nous nous trouverons sans tache, sans culpabilité, joyeux et purs au moment du jugement et recevrons la vie éternelle.[v] La seule façon de recevoir ces bénédictions disponibles grâce à l'Expiation du Sauveur est de mettre en pratique la Doctrine du Christ dans nos vies: nous devons exercer la foi au Christ menant au repentir, être baptisés, recevoir le Don du Saint-Esprit, et persévérer jusqu'à la fin en recevant toutes les ordonnances essentielles de la prêtrise et en gardant les alliances qui y sont associées.[vi]

Marcus B. Nash:


LÉglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a été rétablie afin que les enfants de notre Père Céleste - vivants et morts - aient l'occasion de recevoir toutes les ordonnances essentielles de la prêtrise. Les ordonnances sont importantes parce que c'est seulement à travers les ordonnances accomplies par l'autorité de la prêtrise que le pouvoir de la divinité se manifeste dans la vie des gens.[vii] Ce pouvoir de rendre les hommes et les femmes divins (et ainsi accomplir le but du Plan de Salut de notre Père Céleste pour nous de devenir comme Lui) ne s'adresse qu'aux individus et aux familles qui exercent la foi menant au repentir, reçoivent toutes les ordonnances essentielles de la prêtrise,et gardent les alliances qui y sont associées. Il ne suffit pas de simplement recevoir les ordonnances, nous devons aussi garder les alliances associées aux ordonnances. Cela s’explique par le fait que les alliances donnent vie aux ordonnances, tout comme un moteur donne vie à une moto. Ainsi, le Seigneur a établi son Église - non seulement pour donner à ses enfants la possibilité de recevoir toutes les ordonnances essentielles de la prêtrise - mais aussi pour les aider à persévérer jusqu'à la fin en gardant les alliances qui y sont associées. C'est pourquoi l'Église du Seigneur est chargée d'inscrire le nom de toute personne qui a reçu les ordonnances afin qu'on se souvienne d’elle, qu’on la nourrisse par la bonne parole de Dieu et qu’on la garde dans le droit chemin.[viii] En bref, l'Église existe pour aider les enfants de Dieu à s'aider mutuellement à recevoir toutes les ordonnances essentielles de la prêtrise, à garder les alliances associées et à se qualifier pour l'exaltation et la vie éternelle.[ix] Comme nous nous unissons à cet effort, nous devenons un avec Dieu en tant que son peuple d'alliance.

Marcus B. Nash:

Notre Plan de l’Interrégion d'Afrique de l'Ouest est conçu pour aider les individus, les familles et les membres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours à faire ce que l'Église est là pour accomplir: encourager chaque membre et non-membre à recevoir toutes les ordonnances essentielles de la prêtrise, garder les alliances associées, et se qualifier pour l'exaltation et la vie éternelle.

Il y a trois points d'intérêt dans le plan de l’Interrégion d’Afrique de l’Ouest: (1) accroitre notre foi au Christ; (2) participer aux ordonnances de la prêtrise et garder les alliances qui y sont associées; et (3) fortifier la génération montante. Ceux-ci sont importants parce que l'exercice de la foi dans le Christ nous donne le pouvoir de faire la volonté de Dieu; recevoir les ordonnances essentielles de la prêtrise et garder les alliances associées nous apportent le pouvoir de devenir comme Dieu; et le renforcement de la génération montante apporte l'espoir - l'attente des bonnes choses à venir - à eux, à l'Église et au monde.

Terence M. Vinson:

Nous avons des invitations spécifiques dont nous espérons que vous accepterez pour chacun de ces points d'intérêt:

(1) Fortifier la foi en Christ: La foi au Christ se construit en entendant et en lisant la parole de Dieu et en l'appliquant à nos vies. Nous invitons donc chaque membre de l'Église à faire deux choses: (a) prier personnellement tous les jours et lire chaque jour du Livre de Mormon, avec pour but de le lire entièrement d'ici la fin de l'année; et (b) nous demandons à chaque famille de prier ensemble et de lire ensemble du Livre de Mormon tous les jours. Si un membre de l'Église a des difficultés à lire, nous avons un cours d'alphabétisation de l’évangile qui est en cours d'élaboration et nous espérons qu'il vous sera utile cette année. Jusque-là, trouver quelqu'un avec qui lire!

Marcus B. Nash:

(2) Recevoir et participer aux ordonnances essentielles de la prêtrise, et garder les alliances qui y sont associées: Comme nous l'avons expliqué, c’est à travers les ordonnances de l'Évangile que la puissance de la divinité se manifeste. Ainsi, nous invitons chaque membre à participer personnellement à chaque ordonnance possible et à garder les alliances associées - ce qui signifie que vous aiderez une autre personne à faire de même. Par exemple, nous invitons chaque frère à être ordonné à l’office de la prêtrise approprié pour son âge, du Diacre dans la Prêtrise d'Aaron à l'Ancien dans la Prêtrise de Melchisédek. Nous invitons chaque couple marié et chaque famille qui n'a pas été scellée dans le temple à se préparer et à venir au temple pour être scellés. Nous invitons chaque membre à se préparer et à recevoir, les ordonnances du temple. Nous invitons chacun de vous à rechercher votre histoire familiale et à apporter un nom au temple et à 'accomplir les ordonnances par procuration pour lui ou elle. Nous invitons chaque membre à assister à la réunion de la sainte cène et à prendre la sainte cène dignement. Enfin, parce que chacun de nous a fait alliance au baptême d’aider un autre à venir au Christ, nous vous invitons à emmener une autre personne ou famille (membre ou non-membre) avec vous à la réunion de la Sainte-Cène, puis au temple.

Vern P. Stanfill:

Le centre de force pour l'Église est dans la famille. Le résultat que nous recherchons est une famille scellée dans le temple afin que la puissance de la divinité se manifeste là. Chaque famille doit être un lieu où l'Évangile est enseigné et vécu. La famille devrait être un endroit où le père et la mère s'aiment et aiment leurs enfants. Il doit être un endroit où les enfants apprennent à comprendre la doctrine de la foi, du repentir, du baptême et du Don du Saint-Esprit. La culture de notre Père Céleste est d'avoir ce genre de famille, et c'est ce que nous devons accomplir et comment nous fortifierons nos enfants et nos jeunes et les préparerons à exercer un leadership spirituel puissant dans les jours à venir.

(3) Renforcer la génération montante: Nous invitons nos jeunes gens à être dignes d'être ordonnés à l’office approprié de la prêtrise, recevoir la Prêtrise de Melchisédek à l'âge approprié, recevoir les ordonnances du temple, servir une mission à plein temps et se préparer à être un mari et un père juste après leur service missionnaire. Nous invitons nos jeunes femmes à être dignes de recevoir des ordonnances sacrées, de garder les alliances associées, de servir une mission à plein temps si elles le désirent et de se préparer à être une femme et une mère juste au moment opportun. Et, plus important, nous invitons les parents, les épiscopats et les conseils de paroisse à s'unir pour que cela se produise pour nos jeunes.

Terence M. Vinson:

Maintenant, discutons de comment nous pouvons travailler ensemble pour que ces choses se produisent. Rappelez-vous, une grande raison pour laquelle nous avons l'Église est de nous aider mutuellement à faire en sorte que ces choses se produisent.


Il y a deux outils très importants que le Seigneur nous a donnés. Si nous utilisons ces outils sous la direction du Saint-Esprit, nous connaîtrons un grand succès, à tel point que nous serons étonnés de ce que le Seigneur peut faire! Ces outils importants sont: (1) le principe de « un prend un autre» et (2) les conseils.

(1) Le Seigneur nous a donné un principe fondamental sur la façon de bâtir son Église quand il a ordonné: « Et si quelqu’un d’entre vous est fort dans l’Esprit, qu’il emmène celui qui est faible, afin qu’il soit édifié en toute humilité, afin qu’il devienne fort aussi. »[x] Le Seigneur attend d’une personne qui est forte dans l'Esprit qu’elle prenne une autre personne avec elle sur le chemin droit et étroit. Donc, notre invitation est que vous prenez une autre personne avec vous pour recevoir les ordonnances essentielles de la prêtrise et les aider à garder les alliances associées. Par exemple, amener une autre personne dans les eaux du baptême si elle n'est pas encore membre. Ou, prenez un autre membre, ou un non-membre, avec vous à la réunion de Sainte-Cène. Ou, prenez quelqu'un avec vous pour participer aux ordonnances du temple. Ou, prenez le nom d'un de vos parents morts au temple pour accomplir les ordonnances par procuration pour lui. Si nous appliquons le principe « un prend un autre», nous serons de plus en plus forts en tant qu’Église et peuple. La personne de la plus haute priorité que vous pouvez apporter avec vous sur le chemin droit et étroit est un membre de la famille.

Marcus B. Nash:

(2) Dans l'Église, nous avons des conseils[xi]: le conseil de famille, le conseil de paroisse, le conseil de la présidence du collège ou de classe, l'épiscopat, le Grand Conseil, la Présidence de Pieutous ces conseils. Nos conseils sont là où nous coordonnons nos efforts en tant qu'Église pour recevoir la révélation dont nous avons besoin pour faciliter afin que celui qui est fort dans l'Esprit emporte avec lui celui qui est faible, afin qu'il puisse être édifié dans toute humilité, afin qu'il devienne fort aussi. Nous invitons donc chaque conseil de l'Église à examiner à l’aide de la prière la question suivante ensemble: «Qui (quelqu'un qui est fort dans l'Esprit) prendra qui (quelqu'un qui est faible)? Une fois que vous avez identifié les noms de ceux qui sont forts dans l'Esprit et ceux qui ont besoin d'aide, concentrer la question sur un point de l'accent mis sur le plan de l’Interrégion. Par exemple: «Qui prendra qui pour lire le Livre de Mormon? » Ou: «Qui prendra qui pour assister à la réunion de Sainte-Cène? » Ou «Qui prendra qui pour être baptisé? Ou «Qui prendra qui pour participer aux ordonnances du temple?» Ou:«Qui prendra qui pour rechercher des noms de famille et les amener au temple? » Ou: «Qui prendra qui pour être préparer et digne de servir une mission à plein temps? » Une fois que nous avons demandé et répondu à ces questions dans nos conseils de l'Église en référence aux noms qui sont enregistrés (soit en tant que membres ou investigateurs), nous aurons quelqu'un en place pour être un ami afin d’aider une autre personne à recevoir ou à participer à toutes les ordonnances essentielles de la prêtrise et à garder les alliances qui y sont associées. Cela plaira à Dieu. Après tout, on nous il nous est commandé de nous souvenir des membres de l'Église, de les entretenir avec la Parole de Dieu et de les garder sur la bonne voie! Nous vous invitons à le faire dans chaque conseil de l'Église. C'est ainsi que nous travaillerons ensemble, en nous élevant les uns les autres: «Je vous élève, et vous m’élevez, et nous monterons ensemble! »

Veuillez noter que tout programme de l'Église existe pour faciliter ce processus. Nous n'organisons pas la Société de Secours, les collèges de la Prêtrise, la Primaire, l'École du Dimanche, les Jeunes Filles, les Jeunes Gens, ou d'autres activités de l'Église juste pour diriger une bonne organisation. Au contraire, nous utilisons ces programmes pour permettre que celui qui est fort dans l'Esprit prenne un autre avec lui afin qu'il puisse être édifié en toute humilité, afin qu'il devienne fort aussi. ET alors, celui qui est devenu fort dans l'Esprit prendra un autre avec lui. De cette façon, l'Église grandira puissante et puissante, une seule personne, une famille à la fois.

Vern P. Stanfill:

Lorsque le Christ se montra au peuple de Néphi, Il les invita à venir et toucher les empreintes des clous dans ses mains et ses pieds, afin qu'ils sachent par eux-mêmes qu'il est «le Dieu de toute la terre et qu'il a été mis à mort pour les péchés du monde »[xii]. Imaginez leur émerveillement: un par un, chacun est sorti et « a vu avec [ses] yeux et a senti avec [ses] mains, et a su avec certitude que c'était lui ... »[xiii] Quand le peuple « eut été témoin lui-même» qu'il y avait le Sauveur du monde, « il s’écria d'un commun accord: Hosanna! »[xiv] qui signifie: « Sauve maintenant! »[xv] En cette merveilleuse journée de parfaite clarté, le peuple s'est rendu compte que leur expérience mortelle, l'Église, l'Évangile et le Plan du Père ont tous pour objectif, le Salut. Rien d'autre ne leur importait alors, ni jamais! Il était devant eux le Fils de Dieu, Celui qui « a tout pouvoir pour sauver tout homme qui croit en son nom et produit des fruits du repentir! »[xvi] Peu étonnant ils ont crié «Hosanna! »

En réponse à leur cri en vue du salut, le Seigneur appela Néphi, qui se leva et s'approcha du Sauveur, s'inclina et baisa ses pieds[xvii]. Le Sauveur lui dit de se lever et dit: «Je te donne le pouvoir de baptiser ce peuple lorsque je serai remonté au ciel. »[xviii] Pourquoi était-ce la réponse immédiate du Sauveur au désir exprimé par toutes les personnes présentes d'être sauvés? C'est parce qu'il savait ce que nous avons discuté aujourd'hui: que la seule façon pour eux d'accéder pleinement au pouvoir salvateur, purificateur, de bénédiction, de guérison, de rachat, de son Expiation que chacun d'eux a si profondément désiré, est à travers les ordonnances de la prêtrise, par lesquelles «le pouvoir de la divinité se manifeste» et sans lesquelles «le pouvoir de la divinité ne se manifeste pas aux hommes dans la chair».[xix]

Marcus B. Nash:

Ainsi, Il nous invite, vous et moi, à emmener une personne à Lui (en les emmenant à Ses ordonnances de salut) - comme il l’a fait en ce jour merveilleux dans le pays d’Abondance. Au moment où la fin de ce jour approchait, le Sauveur annonça qu'il allait partir. Les gens le regardaient fixement en larmes, car ils voulaient connaître son toucher de guérison. Dit-il: «En avez-vous des malades parmi vous? Apportez-les ici. »Veuillez noter qu'il ne leur a pas demandé d'aller en inviter un autre à venir; Il ne leur a pas non-plus demandé de se rendre en visite et de rendre compte de la visite. Non, le libellé clair de son doux et doux commandement était de «les amener ici»[xx]. Il ajouta: « En avez-vous parmi vous qui sont malades? Amenez-les ici. En avez-vous qui sont estropiés, ou aveugles, ou boiteux, ou mutilés, ou lépreux, ou qui sont desséchés, qui sont sourds, ou qui sont affligés de toute autre manière? Amenez-les ici et Je les guérirai ... et il arriva que ... toute la multitude ... sortit avec leurs malades, leurs affligés, leurs boiteux, leurs aveugles et leurs muets, et avec tous ceux qui étaient affligés d’une certaine manière et il les guérissait chacun comme on les lui avait apporté. Et ils firent tous, tant ceux qui avaient été guéris que ceux qui étaient saints, se prosternèrent à ses pieds, et l'adorèrent ...»[xxi] On enseigne subtilement une grande vérité: aussi bien le sain et l'autre autre fois infirme se retrouvèrent aux pieds du Sauveur!

Vern P. Stanfill:

Quand on prend un autre au Sauveur par les ordonnances et les alliances, les deux, l'ami et son compagnon, s'approchent du Sauveur et de son pouvoir rédempteur et curatif. C'est ce qui arrivera à chacun d'entre vous qui accepte et agit avec diligence sur les invitations que nous vous avons adressées aujourd'hui: vous et celui que vous prenez avec vous pour recevoir les ordonnances et garder les alliances associées, vous rapprocheront du Sauveur par le processus. Vous et celui que vous amenez vont mieux connaître le Sauveur.

Terence M. Vinson:


Ainsi, avec la foi, nous regarderons vers le Sauveur. Nous allons l'aimer, lui faire confiance et le connaître. Cela nous amènera à rechercher pour nous-mêmes et pour nos familles toutes les bénédictions du temple et de la vie

éternelle.

Nous promettons en tant que Présidence de l’interrégion que, lorsque nous unirons et ferons volontairement ce que le Seigneur exige pour réaliser ce plan simple, nous verrons le pouvoir de la divinité se manifester dans la vie de notre peuple. Nous apprendrons la patience et la piété. Nous verrons des miracles. Nous aurons nos cœurs unis dans l'unité et l'amour. Nous mettrons de côté toute tradition, culture ou manière de faire des choses qui va à l'encontre du Plan du Salut de notre Père. Nous deviendrons le sel de la terre et nous donnerons la saveur aux nations dans lesquelles nous vivons [xxii] Nous serons heureux et remplis de joie. Le Seigneur nous amènera à « produire comme un arbre très fécond, qui est planté dans une terre fertile, près d’un cours d’eau pure, qui donne beaucoup de fruits précieux».[xxiii]

[i] La famille: Déclaration au monde

[ii] Doctrine et Alliances 14: 7

[iii] Voir Harold B. Lee, «Eternal Life», Instructor, 101, no. 10 (octobre 1966): 378;

Voir aussi Bruce R. McConkie, CR, avril 1970, 26.

[iv] Voir Alma 34 : 11-17

[v] Voir 3 Néphi 27:13-22

[vi] Voir 2 Néphi 31:5-21

[vii] Voir Doctrine et Alliances 84:19-22

[viii] Voir Moroni 6:4

[ix] Voir Manuel d’instruction 2, sec.3.4

[x] Doctrine et Alliances 84 :106 (Voir versets 106-108)

[xi] Voir le Manuel 2, section 3.4; Voir les chapitres 3 et 4

[xii] 3 Néphi 11:14

[xiii] 3 Néphi 11:15

[xiv] 3 Néphi 11:16-17

[xv] Guide Des Ecritures, Hosanna

[xvi] Alma 12:15

[xvii] 3 Néphi 11:18-19

[xviii] 3 Néphi 11:21

[xix] Doctrine et Alliances 84:19-21

[xx] 3 Néphi 17:7

[xxi] 3 Néphi 17:7-10 (1-10)

[xxii] Voir 3 Néphi 12 :13 et Doctrine et Alliances 101 :39-41

[xxiii] Doctrine et Alliances 97: 9 (voir versets 8-9)