Point d'arrivée


Soixante-dix d'Interrégion

Il ya quelque temps, un de mes amis a été promu à un poste de professeur titulaire dans son université. Pendant que les amis et les associés de ce bon ami à moi se sont réunis pour le célébrer, quelqu'un a demandé: «Prof, quelle sera donc l'étape suivante ? Le célébrant attendit un moment puis répondit: «Je suis arrivé à ma destination finale». J'ai réfléchi à la fois à la question et à la réponse et j'ai conclu que mon ami n'avait pas encore atteint un point d'arrivée. Cet exploit n'est pas et ne devrait pas être son but final. Notre but est la vie éternelle - qui est le type de vie que Dieu vit. Il faudra toute notre vie ici pour se préparer: « Car voici, cette vie est le moment où les hommes doivent se préparer à rencontrer Dieu; oui, voici, le jour de cette vie est le jour où les hommes doivent accomplir leurs œuvres.» (Alma 34:32). Si nous commettons l'erreur de penser que nous sommes arrivés ou pensons que nous n'avons plus d'ancrage à monter, nous aurons fait une grosse erreur.

Considérons la parabole de l'homme riche -

"Et il leur dit cette parabole: Les terres d'un homme riche avaient beaucoup rapporté. Et il raisonnait en lui-même, disant: Que ferai-je? car je n'ai pas de place pour serrer ma récolte.Voici, dit-il, ce que je ferai: j'abattrai mes greniers, j'en bâtirai de plus grands, j'y amasserai toute ma récolte et tous mes biens; et je dirai à mon âme: Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi. "(Luc 12: 16-19)

Je crois que cet homme riche aurait senti qu'il étaitt ARRIVÉ. Il pensait qu'il était au contrôle de la situation, il sentit qu'il avait le monde dans sa paume. Le riche pensait qu'il avait atteint son but, peut-être même sa destination finale.

En y reflechissant, le riche et le professeur dans mon histoire sont semblables. J'espère que nous sommes différents. En tant que membre de l'Église de Jésus-Christ des derniers saints du jour, êtes-vous arrivé à votre destination finale lorsque vous êtes baptisé, confirmé un membre de l'Église, êtes devenu détenteur de la prêtrise ou avez un appel dans l'Église? Avez-vous atteint la destination finale en tant que missionnaire de retour ou après avoir reçu les ordonnances salavatrices?

Tout cet effort et toutes ces étapes pour grandir spirituellement ne sont pas la fin, mais sont des moyens pour une fin, et la fin ce que nous recherchons est la vie éternelle, le plus grand de tous les dons de Dieu! Ces étapes et nos efforts sont une partie continue du processus, mais pas un état d'arrivée. Nous devrions nous rappeler continuellement le but éternel de tout ce que nous faisons pour nous préparer à vivre avec le Sauveur un jour.

Puissions-nous apprendre à nous procurer des trésors dans le ciel et à être riches envers Dieu. (Luc 12: 21)

Je vous témoigne que tout ce que nous faisons dans l'Église sont des aides importantes dans la progression éternelle, qui est en soi la fin. Je dis cela au nom de Jésus-Christ, Amen.