Avoir De La Force Pour Notre Voyage Dans La Condition Mortelle

    Avoir De La Force Pour Notre Voyage Dans La Condition Mortelle

    Amulek dans le livre de Mormon nous a enseigné que cette vie est le moment pour nous préparer à rencontrer Dieu et accomplir nos œuvres, y compris les ordonnances salvatrices qui nous qualifient pour la vie éternelle.[1] Notre Voyage dans la condition mortelle est plus une course de longue distance qu’un sprint. Nous voyons parfois l'exhortation du Sauveur à être  parfait [2] comme quelque chose qui doit être accompli à la hâte ou en peu de temps, qui exige beaucoup assez d'efforts énergiques. Bien que ce soit une course très importante, et un accomplissement pertinent que nous devons viser, nous devons nous préparer soigneusement et apprendre les stratégies d'endurance à la course vers la perfection, afin de gagner une couronne incorruptible comme indiqué dans l’exhortation de l'apôtre Paul. [3]

    Les courses de longue distance comme un marathon nécessitent une préparation, des techniques d'endurance, de la discipline, des entrainements réguliers, une alimentation et des règles de santé pour que le coureur soit en mesure de participer à la course et la terminer avec efficacité. Telles sont les exigences pour le voyage dans la condition mortelle -  recevant ligne sur ligne, précepte sur précepte, et croissant progressivement jusqu'au jour parfait. [4] Tout comme les marathoniens apprennent de leur entraînement d'endurance, il est important de couvrir les différentes distances pour bâtir de la force et de la résistance, et de connaître les principales étapes nécessaires à leur préparation. De même, le voyage dans la condition mortelle exige la compréhension des étapes clés (ordonnances) et la fidélité aux disciplines d'endurance (les alliances).  Notre progression spirituelle dans la mortalité, préparatoire aux bénédictions de la vie éternelle, dépend de la compréhension des exigences et de prendre part fidèlement aux ordonnances salvatrices et sacrées du baptême et de la réception du don du Saint-Esprit, [5] de la prêtrise,[6]  de la dotation [7] et du scellement.[8] Ces ordonnances sacrées, qui sont des cérémonies ou des rites spirituels qui sont nécessaires pour la vie éternelle, nous imposent des obligations de garder les alliances que nous avons contractées à travers les cérémonies des ordonnances.

    Pour nous aider à nous préparer à recevoir ces ordonnances sacrées, et rester fidèles aux engagements qui en résultent, il est important de maintenir une attitude de foi dans le Seigneur Jésus-Christ, et de se repentir sans cesse tel que requis.  Certains principes directeurs simples qui aident à bâtir notre force dans le voyage dans la condition mortelle comprennent, entre autres:

    1. S’appuyer sur l'Esprit de Dieu:  Le don du Saint-Esprit sur nous apporte la bénédiction d'être enseigné et guidé par la petite voix.  Lorsque nous écoutons toujours les murmures de l'Esprit de Dieu, nous allons rester sur le chemin étroit et resserré qui conduit à la vie éternelle.  Lorsque l'esprit éclaire notre esprit, il nous conduit à faire le bien et à juste titre.  [9]
    1. Se faire un festin régulier de la parole de Dieu:  l'étude régulière des Écritures nous permet de de connaitre la volonté, le chemin et les attentes de Dieu.  Notre compréhension de Dieu, Sa nature, Son plan de salut et de Sa relation avec nous nous aide avec la connaissance, le courage et la foi de vivre pendant notre séjour dans la condition mortelle. Le Sauveur nous a exhortés à apprendre de lui. [10]  Nous apprenons ligne sur ligne, précepte sur précepte quand nous étudions les Écritures.  Nous ne pouvons pas prétendre avoir assez lu les écritures, car en elles, nous trouvons de la sagesse, de la force et du courage, et nous édifions des témoignages. [11] Pour arriver à notre destination, qui est la vie éternelle, il est important de rester sur le chemin droit en restant inébranlable pendant que nous nous faisons un festin de la parole de Dieu et persévérons jusqu'à la fin. [12]
    1. Avoir confiance et se conformer dans le Seigneur:  Le Sauveur est le chemin, la vérité et la lumière et il n'y a pas d'autre chemin ou nom par lequel nous puissions être sauvés que par Lui. [13] Tout comme le sarment tire les nutriments et la force de la vigne pour porter ses fruits, de même nous pouvons voyager dans la moralité tout en demeurant en Jésus-Christ, notre vigne.  Sans lui, nous ne pouvons rien faire. [14]
    1. Faire de bons choix:  Nous avons reçu la connaissance pour distinguer le bien du mal, et de choisir la liberté ou la captivité.  Nous devons nous efforcer de continuer une bonne course, nous saisir de toute bonne chose, et suivre l'esprit qui nous persuade à faire le bien continuellement. [15] De bons choix augmentent la lumière du Christ dans notre vie et fait briller davantage notre chemin jusqu'au jour parfait. [16] l'Esprit de Dieu résonne en nous lorsque nous faisons les bonnes choses.  Quand sa lumière augmente en nous, il aide à chasser les ténèbres de notre vie. [17]
    1. Endurer patiemment toutes choses par la foi inébranlable dans le Christ:  Nous apprenons, devenons plus fort et grandissons à l'image et à la stature de Dieu quand nous endurons toutes choses que le Seigneur juge bon de nous faire endurer. La grâce de Dieu qui vient par l'expiation du Sauveur Jésus-Christ nous aidera lorsque le pouvoir habilitant qui nous aide à le faire est au-delà de notre force ou de notre capacité.  Tout comme un homme naturel ne peut pas supporter la présence de Dieu, nous devons donc surmonter notre nature charnelle, et grandir patiemment dans le Seigneur jusqu'à ce que nous n’ayons plus de disposition à faire le mal.  Alors pouvons-nous être à juste titre sur le chemin de la perfection. [18]

    Frères et sœurs bien-aimés, nous faisons un pas de plus pour devenir comme notre Père Céleste chaque fois que nous suivons le murmure de l'Esprit de Dieu, apprenons de Dieu, faisons un bon choix, rendons un service à l'humanité, aidons à établir l'œuvre de la justice, portons secours aux personnes dans le besoin , accomplissons nos devoirs de nos tâches envers Dieu et Ses serviteurs, et restons fidèles aux alliances que nous avons contractées avec Dieu, même dans les moments de forte opposition. Ces attributs se développent peu à peu en nous comme de petites gouttes d'eau qui deviennent plus tard, un océan, et nous commençons à trouver plus facile de plaire à Dieu et plus difficiles de plaire au monde. Si nous sommes constants dans nos efforts pour nous rapprocher de Dieu, en ne nous appuyant pas sur notre propre force, mais sur la grâce de Dieu, alors nous serions sauvés après tout ce que nous pouvons faire.

    Puissions-nous apprendre la sagesse, en nous remettant régulièrement aux persuasions de l'Esprit, suivant le conseil des prophètes et des apôtres et restons fermes avec l’œil uniquement fixé sur la gloire de Dieu.

    [1] Alma 34:32

    [2] 3 Néphi 12:48; Matthieu 5:48

    [3] I Corinthiens 9:24-25

    [4] D&A 98:11-12

    [5] Jean 3:5

    [6] D&A 84:19-24, 33

    [7] D&A 95:8

    [8] D&A 49:15; 131:1-3; 132:4, 7, 18-19

    [9] D&A 11:11-14

    [10] Matthieu11:29

    [11] 2 Néphi 28:29-30

    [12] 2 Néphi 31:18-21

    [13] Jean 14:6; 2 Néphi 31:21

    [14] Jean 15:4-5

    [15] Moroni 7:14, 16-17, 19-20; Psaumes 97:11

    [16] Proverbes 4:18; D&A 50:24

    [17] D&A 11:11

    [18] D&A 67:11-12