David A. Bednar rencontre les jeunes adultes seuls et les jeunes de l’interrégion d’Afrique de l’Ouest

    David A. Bednar rencontre les jeunes adultes seuls et les jeunes de l’interrégion d’Afrique de l’Ouest

    Dans la soirée du 10 août, 2016, un apôtre du Seigneur, David A. Bednar est arrivé à Accra, au Ghana pour commencer une visite de cinq jours à l’interrégion d’Afrique de l’Ouest.  En plus des réunions qu’il a tenues avec les dirigeants, Elder Bednar a tenu deux cultes de dévotion au centre de pieu de Christiansborg à Accra.

    Le premier s’est tenu le jeudi 11 août 2016 et les jeunes adultes seuls de l’interrégion y ont été invités.  Le président de l’interrégion d’Afrique de l’Ouest, Terrence M. Vinson, et ses conseillers, Marcus B. Nash et Vern P. Stanfill et leurs femmes, ainsi que plusieurs de nos soixante-dix étaient également présents.

    Le centre de pieu était rempli à pleine capacité et la réunion a été diffusée par satellite aux centres de pieu dans toute l’interrégion d’Afrique de l’Ouest  permettant à des milliers d’avoir part à  cette merveilleuse opportunité.

    Elder Bednar a commencé la réunion en disant qu’il n’allait pas donner un discours, et qu’il préférait écouter simplement les jeunes adultes afin de savoir leurs préoccupations. Il leur a dit qu’ils ne se rappelleraient pas les paroles qui seraient prononcées, mais qu’il espérait qu’ils se souviennent de ce qu’ils se ressentiraient par la pouvoir du Saint-Esprit. Il les invita à lever la main et à poser des questions, en leur rappelant que, bien que toutes les questions sont bonnes, certaines sont meilleures que d’autres et que toutes devraient être adéquates pour les personnes, le lieu et le moment. Il leur a également demandé de ne pas poser des questions qu’ils avaient préparées à l’avance, mais de poser des questions sur les choses qui sont venus dans leur cœur pendant qu'ils étaient là. Il leur a promis que s’ils faisaient cela et écoutaient avec un cœur pur, même ceux qui n'auraient pas l’occasion de poser leurs questions recevraient des réponses. En plus de répondre aux questions de ceux qui étaient au centre de pieu, des questions ont été recueillies par message texte à partir d’autres endroits dans l’interrégion.

    Quand on posait les questions, Elder Bednar lui-même y répondait parfois, ou demandait à d’autres membres de la présidence de l’interrégion ou à leurs femmes de répondre à certaines questions.  Une jeune fille fut la première à lever la main et demanda comment les femmes dans l’Église devraient choisir entre être une épouse et mère, et poursuivre toujours leurs études et rêves de carrière. Elder Bednar demanda à Sœur Bednar de répondre à cette question. Elle déclara que, bien que les jeunes filles devraient s’instruire autant que possible, elles devraient être enclines à mettre les études en attente afin de ne pas manquer l'occasion de découvrir la plus grande joie dans la vie, la joie de la famille.  Elle déclara qu'il n'y a rien autant semblable à l’amour du Christ que l'amour d'une mère pour son enfant.

    Une autre question étant la préoccupation de la plupart des jeunes adultes seuls  fut posée.   - comment se préparer pour un mariage au temple? Elder Bednar a répondu que c’était très simple, vous devriez devenir vous-même le genre de personne que vous voudriez que votre compagnon soit. Si vous faites une liste, elle devrait être une liste pour vous-même, et non pas pour l'autre personne.  Il a souligné qu’on ne trouve pas un mariage heureux; on le crée en respectant les alliances de l’évangile,  l'altruisme  et en faisant du Christ le point central de votre vie.

    Un sujet important a été soulevé quand un jeune frère a demandé comment nous pouvons surmonter les sentiments de doute et de droit pendant que nous nous efforçons de vivre l'évangile. Elder Bednar a enseigné que le Sauveur nous a dit de ne ni douter, ni craindre, (D&A 6:36) et que le doute nous empêche d’aller de l'avant, ce qui crée la peur. La peur équivaut à l'inaction, ce qui est le contraire de la foi,  qui équivaut à l'action. Nous devons exercer notre foi en consultant le Livre de Mormon pour des conseils

    D’autres sujets abordés ce soir-là furent -

    •La sanctification du Jour du Sabbat - le sabbat et le temple sont pareils car tous les deux sont censés être un temps que nous consacrons à Dieu afin que nous puissions être élevés et éclairés par Lui.  La façon dont nous utilisons ce temps est un signe du respect que nous avons pour lui.

    •Prendre des décisions importantes - le Seigneur nous a donné le libre arbitre, donc nous ne devrions pas  compter sur lui pour toutes les réponses. Les réponses viennent petit à petit au fil du temps.  Nous devons agir et nous saurons quand nous sommes sur la mauvaise voie.

    •Le choix entre la mission et  les études - « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » (Matthieu 6:33)

    •s’abstenir de la pornographie - si vous êtes un membre qui a le don du Saint-Esprit, vous serez averti d'éviter la pornographie.  Si vous participez déjà à la pornographie, il faut arrêter et la remplacer par d'autres bonnes choses, telles que l'indexation de l'histoire familiale, ou d'autres activités de l'Église. Vous devez remplacer les ténèbres par la lumière.  N’attendez pas.  Repentez-vous immédiatement et demandez l'aide du Seigneur.  Vivre l'évangile n’est pas difficile, c’est plutôt ne pas vivre l’évangile qui est difficile.

    Elder Bednar a conclu la réunion en recommandant que chaque jeune adulte seul obtienne une copie peu coûteuse  du Livre de Mormon et la lise tout en soulignant toutes les références aux expressions  « le Seigneur fortifia les gens », « la force du Seigneur », « venir au Christ », ou « dans la force du Seigneur ».  Il enseigna que l’expiation du Christ a été réalisée non seulement pour nous purifier; mais aussi pour nous fortifier et nous donner des pouvoirs.  Il nous a dit qu’il a la responsabilité singulière de témoigner que le Père et le Fils sont réels, que nous sommes fils et filles de Dieu, que le Christ est mort et ressuscité. Le Père et le Fils sont apparus à Joseph Smith et que Thomas Monson est un prophète de Dieu.

    Tous les participants ont été inspirés et édifiés par la sagesse que frère Bednar et d'autres dirigeants avaient partagée ce soir-là. Ce fut un privilège extraordinaire de participer à cet événement singulier.

    Le première intervenante fut Sœur Susan K. Bednar, qui a partagé un peu sur l’aspect personnel de Elder Bednar, le décrivant comme ayant toujours aimé s’entraîner, et quand il était président à BYU Idaho, il  aimait escalader les marches du stade, en prenant 2 marches à la fois.   Les étudiants demandaient souvent de se joindre à lui , mais tenaient rarement la vitesse.   Elle a dit qu’elle a rapidement appris après leur mariage que chaque fois que son père (qui n’était pas membre de l’église) leur  téléphonait, Elder Bednar  le saluait toujours  avec  les mots «Papa, quand vas-tu te faire baptisé?  Il a toujours vécu sa vie en essayant d’être le meilleur exemple possible pour que son père puisse voir la valeur de l'évangile.  Il n’a jamais renoncé à son père et finalement son père fut baptisé. 

    Quand Frère Bednar a commencé à parler il a utilisé la même formule que celle qu’il a utilise avec les jeunes adultes seuls. Il leur dit qu’il préférait écouter les jeunes au lieu de donner un discours. Ensuite, il leur a appris comment poser correctement les questions.  Comme précédemment, des questions ont été recueillies  à partir des autres centres de pieu dans l’interrégion.  

    Le premier intervenant fut un jeune homme qui demanda, « Dans les Doctrine et Alliances 130: 22, il est dit que Dieu a un corps de chair et d’os, mais dans le Nouveau Testament, Jean 4:24, nous lisons que « Dieu est un esprit. »  Comment pouvons-nous concilier ces deux écritures?

    Elder Bednar a répondu qu’il est important pour nous de lire les Écritures dans leur totalité.   C’est la raison pour laquelle nous avions besoin du rétablissement - nous avions besoin de plus d’écritures pour des éclaircissements.  Joseph Smith était le plus grand Révélateur du Christ parce que la Bible n’était pas complète.  Oui, Dieu est Esprit, mais il est encore plus.   Nous avons une image plus complète avec la Bible et les Écritures modernes.

    D’autres questions -

    •Comment puis-je savoir que le Saint-Esprit est avec moi?  Cesse de t’ inquiéter à ce sujet.  Sois un bon garçon.  Vous avez appris à prier et à étudier les Écritures.  Tout bien vient de Dieu, donc quand vous avez une pensée de faire quelque chose de bien, c’est simplement le Saint-Esprit qui le rappelle.   Ne vous inquiétez pas - faites ce que vous savez être juste.

    •Du Nigeria:  Maintenant que je suis membre, je me sens persécuté à l'école et dans mon quartier - que dois-je faire?  Rappelez-vous que vous êtes en bonne compagnie.   Sondez les Écritures pour voir comment les prophètes et Jésus-Christ ont géré la persécution.   Soyez un bon exemple et essayez d'être gentil envers ceux qui vous offensent.

    •De la Sierra Leone:  Comment pouvons-nous, en tant que des jeunes gens et  jeunes filles, remplir nos appels efficacement?   Vous devez être des agents qui se meuvent, non des objets qui sont mus.   Priez, étudiez les Écritures, levez-vous et faites ce que vous devriez faire.   N’attendez pas que l’on vous le demande, faites-le de votre plein gré.   Dans le livre de Moroni nous lisons que rien de ma ne vient de Dieu et rien de bon vient de Satan.   Ne vous asseyez pas et attendre. Allez faire le bien.

    En conclusion Frère Bednar dit qu’il y avait beaucoup plus des questions que de temps leur permettant d’y répondre, mais il a dit aux jeunes qu’il est important de demander et ensuite agir dans la foi et il a promis que tous les jeunes partout en Afrique de l’Ouest qui ont prié pour une réponse  recevraient des réponses, même si elle n’ont pas été abordées ce soir-là.  Il a souhaité que les jeunes apprennent à aimer à vivre l’évangile, et qu’ils apprennent cela à travers de bonnes et de mauvaises expériences, mais qu’ils devraient toujours être reconnaissants pour l'évangile de Jésus-Christ.

    Ces deux événements merveilleux oú l’on est enseigné par un apôtre du Seigneur restera longtemps dans la mémoire du peuple dans l’interrégion d’Afrique de l’Ouest.   Nos sincères remerciements sont étendus  au Elder Bednar et à la sœur Bednar pour leurs sacrifice et leur service, et à notre Père céleste pour avoir envoyé ces bons dirigeants pour nous enseigner comment vivre l’évangile afin de retourner un jour  en sa présence.