De L'orphelin au Missionnaire au Ghana—Elder Tatenda Ndunduma

    De L'orphelin au Missionnaire au Ghana—Elder Tatenda Ndunduma

    Quelle joie Elder Tatenda Ndunduma du Zimbabwe, Afrique, connut  lorsqu’il a été scellé à ses parents décédés dans le Temple d’Accra au Ghana.  Les missionnaires du Centre de Formation  Missionnaire, Elder et Sœur  Malmrose, furent ses parents par procuration.   La veille, deux missionnaires avaient effectué les baptêmes pour ses parents dans le temple.  Il savait que c'était sa responsabilité de s’assurer que ses parents  soient  tous deux baptisés par procuration dans le temple et scellés ensemble comme une famille  éternelle. Ce rêve est maintenant devenu une réalité.  Ce jour de joie contraste absolument  les  nombreuses expériences tristes dans sa jeune vie.

    Le  parcours difficile de Tatenda jusqu’au temple et sur le champ de la mission a commencé le 26 Janvier 1994, lorsqu’il est né à Harare, au Zimbabwe.   Quand il avait trois ans et son frère sept ans, son père  tomba gravement malade. Au plus fort de sa maladie, il ne pouvait pas se tenir debout ou manger, et pouvait à peine respirer.   Sa mère entra dans sa chambre d'hôpital et  voyant son mari dans son état de faiblesse, elle s’effondra sur le sol et  mourut.   Son père, en raison de son état comateux, ne sut  même pas que sa femme était morte. Il mourut  juste deux jours plus tard.  

    En tant que nouvel orphelin, Tatenda  est ensuite allé vivre avec sa tante (la sœur de son père) et sa grand-mère.   Deux ans plus tard, sa grand-mère aussi décéda.   Sa tante avait obtenu un travail à temps partiel pour assurer la pitance quotidienne et souvent ses deux enfants et Tantenda restaient seuls, bien qu’ils fussent jeunes.   A l’âge de 10 ans, la tante de Tatenda l'emmena dans une petite ville appelée Bindura, où il a terminé l'école primaire et le secondaire.  



    Quand il eut seize ans, son aimable tante décéda. Ce qui l’amena ainsi à vivre avec son mari et un fils qui était de son âge.  La vie était dure et Tatenda pleurait parfois  souhaitant que ses parents fussent encore en vie.  Quatre de ses proches avaient déjà  été enterrés. Il a finalement été renvoyé à Harare, au Zimbabwe, pour vivre avec une autre tante, et là, il retrouva son frère âgé de  20 ans à l'époque. 

    Tatenda sait maintenant que ce départ à la capitale Hararé avait aussi  un but divin. Simbarashe, le fils de sa tante, était un membre de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Il l'invita à assister à certaines réunions de l'Église. Tatenda fut peu après présenté aux missionnaires Mormons et écouta attentivement les leçons missionnaires.Cependant, ce ne fût que lorsqu’il entendit la leçon sur le plan du salut qu'il  fût complètement converti à l'évangile rétabli.  

    C’était le message le plus agréable qu'il n’avait jamais entendu de sa jeune vie et qui changea ses larmes de tristesse en des larmes de joie.   Il avait auparavant pensé qu'il ne verrait jamais ses parents à nouveau, n’ayant jamais entendu parler de la vie après la mort.   Ressentant   l'Esprit du Seigneur, il a demandé à être baptisé le 17 Novembre, 2012. Depuis lors, il  est devenu un homme nouveau.  Servir une mission à plein temps était devenu l'un de ses objectifs. Toutefois, cela semblait un objectif impossible à atteindre pour lui à cause des dépenses qu’impliquaient l'obtention des examens médicaux et dentaires, les passeports et les vêtements requis.

    La voie  était  tracée pour lui car Reeve Nield, une  golfeuse  professionnelle du Zimbabwe s’est sentie inspirée d’aider les jeunes adultes dans son pays à se préparer pour la mission. Elle et deux de ses amis rencontraient plus de 100 jeunes adultes chaque semaine pendant plusieurs mois.  Elles  les ont aidés en  beaucoup de choses telles que l'obtention des extraits de naissance, à remplir leurs candidatures, à étudier Prêchez Mon Évangile et à obtenir des passeports. Grâce à un travail acharné et des mentors serviables, Tatenda a pu réaliser son rêve de servir une mission.

    Il est entré au  CFM  du Ghana en Septembre 2014 et sert maintenant dans la Mission de Cape Coast au Ghana.  Son désir est maintenant d'amener beaucoup d'âmes au Christ, afin qu'elles soient en mesure de jouir des mêmes bénédictions dont il jouit.   Tatenda a coutume de dire: «Je sais que le Seigneur me protègera tout au long de ma mission.»