Un Service Sincère – De sœurs aux Sœurs

    Un Service Sincère – De sœurs aux Sœurs

    C’était une belle photo. Plus de trente africaines  posant modestement devant le temple d’Accra Ghana, brandissant joyeusement les beaux sacs du temple qu’elles ont reçus des consœurs d’un autre continent.

    Tout a commencé juste après l’arrivée  d’une sœur observatrice (en octobre 2012) qui a remarqué que le dressing des sœurs,  dans le temple d’Accra était un peu plus bruyant qu’attendu. Le bruit provenait des  bruissements des sacs  en plastique offerts par le centre de distribution pour contenir les habits du temple.

    L’attentionnée  Karen  Cooper, une missionnaire d’âge mûr, commença aussitôt à penser à  ce qu’elle  pourrait faire pour réduire voire éliminer ce bruit. Il lui vint l’idée qu’un simple sac du temple en tissu pourrait être offert à chaque sœur le jour de leur propre dotation. Elle en discuta avec le président du temple et l’intendante qui donnèrent joyeusement leur approbation. Il a fallu du temps à la sœur Cooper pour trouver du matériel de couture à un prix raisonnable et créer un modèle de sac  qui convenait à l’objectif. Avec une machine à coudre et d’autres entrées prêtes, Sœur Cooper commença à coudre elle-même les sacs après le nouvel an. Juste après qu’elle ait commencé à confectionner les sacs elle a rencontré frère et sœur Dildine un couple venant d’Idaho en court voyage au Ghana. Tricia Dildine s’intéressa tellement au projet des sacs qu’elle en partagea l’idée avec la société de secours et les jeunes filles de sa paroisse d’origine et les impliqua. A leur retour à Accra quelques mois plus tard, Tricia et son époux rapportèrent 125 sacs du temple joliment cousus.

    Sœur Jennifer Slater , qui vit à Accra avec son mari , l’avocat de l’église en Afrique de l’Ouest, eut connaissance du projet des sacs et demanda si sa paroisse en Utah pouvait apporter une aide, elle se dit que ce serait un grand projet d’aide pour les sœurs qui pensaient à ce qu’elles pouvaient faire pour aider leurs sœurs en Afrique . Les sœurs de son pieu d’origine étaient contentes. En juillet, Sœur Slater revint à Accra avec 400 sacs joliment cousus!

    La plupart des 400 sacs vinrent de quatre différentes paroisses du pieu d’origine de sœur Slater, Washington Utah région de Buena Vista. Toutefois, 50 d’entre les sacs ont été faits par un groupe spécial de sœurs âgées vivant dans une résidence-services  à  Spring Garden, à Saint George à Utah. Mary Louise  une amie proche à Sœur Slater organisa les sœurs âgées pour qu’elles prennent part au projet. Avec l’approbation du PDG de la résidence et le soutien d’autres collègues, des tissus et des équipements ont été assemblés et juste après, les sœurs joyeuses, étaient occupées  à couper, à épingler et à coudre. 

    Ce qui est si remarquable ici est que ces sœurs avaient des incapacités et des handicaps divers- certaines étaient dans des chaises roulantes pendant que beaucoup d’autres étaient limitées dans le fonctionnement de leurs mains. Toutefois elles n’étaient pas inquiétées. Après quelques semaines, 50 sacs avaient été joliment assemblés et cousus par ces sœurs  charitables et déterminées, prêts à être envoyés à leurs sœurs  à 11266 km de loin.

    En Afrique de l’ouest, les sœurs  de la Côte d’Ivoire, du Liberia et de la Sierra Leone voisins voyagent de longues heures et quelques fois des jours pour être au temple d’Accra – un voyage  qu’elles trouvent spirituellement récompensant. Évidemment à partir de ses sourires de gratitude sur les visages des sœurs dans la photo l’on pourrait dire qu’elles disaient grand « merci » à leur sœurs de l’autre côté du globe.