La Société de Secours: une Bénédiction pour nos Sœurs

    La Société de Secours: une Bénédiction pour nos Sœurs

    Officiellement organisée par le prophète Joseph Smith, le 17 Mars  1842 avec Emma Smith comme sa première Présidente, la Société de Secours a formé des millions de sœurs à travers le monde avec plusieurs milliers qui en bénéficient en Afrique de l'Ouest.  Maintenant âgée de 172 ans, la Société de Secours est la plus ancienne organisation féminine adulte dans le monde et est actuellement dirigée par Linda K. Burton qui en est la Présidente.

    Officiellement organisée par le prophète Joseph Smith, le 17 Mars  1842 avec Emma Smith comme sa première Présidente, la Société de Secours a formé des millions de sœurs à travers le monde avec plusieurs milliers qui en bénéficient en Afrique de l'Ouest.  Maintenant âgée de 172 ans, la Société de Secours est la plus ancienne organisation féminine adulte dans le monde et est actuellement dirigée par Linda K. Burton qui en est la Présidente.

    Calabar, Nigeria

    Calabar, Nigeria

    L’ÉVANGILE PROCLAME, LES BESOINS DES SOEURS SATISFAITS, L’AMOUR ET LA COMPASSION REPANDUS

    L’ÉVANGILE PROCLAME, LES BESOINS DES SOEURS SATISFAITS, L’AMOUR ET LA COMPASSION REPANDUS

     Au nombre des objectifs de notre Société de Secours se trouvent: augmenter la foi et la justice personnelle de nos sœurs, le renforcement des familles et des ménages et aider ceux qui sont dans le besoin.   Ces vertus se reflétaient  dans la vie de nos sœurs lorsqu’elles effectuaient efficacement leurs tâches de visite d'enseignement, visitaient les sœurs inactives, faisaient don de leurs biens aux pauvres et servaient à l’Orphelinat Mary Immaculate et dans la maison des retraités.

    Au nombre des objectifs de notre Société de Secours se trouvent: augmenter la foi et la justice personnelle de nos sœurs, le renforcement des familles et des ménages et aider ceux qui sont dans le besoin.   Ces vertus se reflétaient  dans la vie de nos sœurs lorsqu’elles effectuaient efficacement leurs tâches de visite d'enseignement, visitaient les sœurs inactives, faisaient don de leurs biens aux pauvres et servaient à l’Orphelinat Mary Immaculate et dans la maison des retraités.

    Sœur Beatrice Ita, Présidente de la Société de Secours de la 3ème  Paroisse de Calabar a dit: «A la Société de Secours, nous apprenons non seulement comment bâtir le royaume de Dieu ici sur la terre, mais nous apprenons aussi à mieux soutenir et fortifier la prêtrise.   Dans le cadre de notre programme, nous apprenons à développer et améliorer nos compétences en tant que femmes au foyer.   «Dans ce programme, les sœurs apprennent à coudre, à faire des gâteaux, à cuisiner des repas équilibrés, à faire des perles, du soda, des boissons, du shampoing et comment donner les premiers secours en cas d'urgence.    Nous avons aussi une classe d'alphabétisation où les sœurs apprennent à lire et à écrire».

    Sœur Beatrice Ita, Présidente de la Société de Secours de la 3ème  Paroisse de Calabar a dit: «A la Société de Secours, nous apprenons non seulement comment bâtir le royaume de Dieu ici sur la terre, mais nous apprenons aussi à mieux soutenir et fortifier la prêtrise.   Dans le cadre de notre programme, nous apprenons à développer et améliorer nos compétences en tant que femmes au foyer.   «Dans ce programme, les sœurs apprennent à coudre, à faire des gâteaux, à cuisiner des repas équilibrés, à faire des perles, du soda, des boissons, du shampoing et comment donner les premiers secours en cas d'urgence.    Nous avons aussi une classe d'alphabétisation où les sœurs apprennent à lire et à écrire».

    Bénin City, Nigeria

    Bénin City, Nigeria

    LES SŒURS FONT DE LEURS FOYERS UN COIN DU CIEL

    LES SŒURS FONT DE LEURS FOYERS UN COIN DU CIEL

    L’Église a reçu des louanges pour avoir inspiré les sœurs à faire de leurs maisons un «coin du ciel sur terre» à travers les activités de la société de secours.  Sœur Rita Aiwekhoe, Présidente de la Société de Secours de la Paroisse d’Oregbeni, du Pieu de New Bénin au Nigeria, a décrit le programme de la Société de Secours de l'Église «comme un endroit où les sœurs apprennent à être de véritables voisines, des épouses qui soutiennent, de bonnes mères et de bonnes femmes au foyer.»

    L’Église a reçu des louanges pour avoir inspiré les sœurs à faire de leurs maisons un «coin du ciel sur terre» à travers les activités de la société de secours.  Sœur Rita Aiwekhoe, Présidente de la Société de Secours de la Paroisse d’Oregbeni, du Pieu de New Bénin au Nigeria, a décrit le programme de la Société de Secours de l'Église «comme un endroit où les sœurs apprennent à être de véritables voisines, des épouses qui soutiennent, de bonnes mères et de bonnes femmes au foyer.»

    La Première Présidence, dans les nouvelles directives pour les réunions d’édification du foyer, de la famille et de la personne (paru en 2005) a déclaré: «Les objectifs du foyer, de la famille et de l’édification personnel sont de fortifier la foi en Jésus-Christ et d’enseigner les compétences parentales et du ménage.  L’Edification  est un moment où les sœurs se socialisent, apprennent et sont édifiées».

    La Première Présidence, dans les nouvelles directives pour les réunions d’édification du foyer, de la famille et de la personne
    (paru en 2005) a déclaré: «Les objectifs du foyer, de la famille et de l’édification personnel sont de fortifier la foi en Jésus-Christ et d’enseigner les compétences parentales et du ménage.  L’Edification  est un moment où les
    sœurs se socialisent, apprennent et sont édifiées».

    En effet, dans une évaluation de ses activités au cours de l'année 2013, la Société de Secours du Pieu de New Bénin a organisé une exposition de divers aliments, des soupes et pâtisseries que les sœurs avaient appris à préparer durant leurs réunions d'Edification. D’autres éléments présentés comprenaient des savons liquides, de la pommade et de la poudre qu'elles avaient aussi  appris à fabriquer.

    En effet, dans une évaluation de ses activités au cours de l'année 2013, la Société de Secours du Pieu de New Bénin a organisé une exposition de divers aliments, des soupes et pâtisseries que les sœurs avaient appris à préparer durant leurs réunions d'Edification. D’autres éléments présentés comprenaient des savons liquides, de la pommade et de la poudre qu'elles avaient aussi  appris à fabriquer.

    S'exprimant à cette occasion, la Présidente Joy Iyeke de la Société de Secours du Pieu, a exprimé du soulagement que «beaucoup de sœurs ont maintenant une plus grande variété d'aliments à servir à leurs familles», en ajoutant que cette variété et la qualité des aliments et des soupes ne feront plus l’objet de préoccupation dans de nombreux foyers.

    S'exprimant à cette occasion, la Présidente Joy Iyeke de la Société de Secours du Pieu, a exprimé du soulagement que «beaucoup de sœurs ont maintenant une plus grande variété d'aliments à servir à leurs familles», en ajoutant que cette variété et la qualité des aliments et des soupes ne feront plus l’objet de préoccupation dans de nombreux foyers.

    Sœur Iyeke a également observé que la capacité de beaucoup de sœurs à produire des articles lucratifs s’est aussi améliorée, notant que cela permettrait d'améliorer le revenu de la famille et de rendre les sœurs plus autonomes.

    Sœur Iyeke a également observé que la capacité de beaucoup de sœurs à produire des articles lucratifs s’est aussi améliorée, notant que cela permettrait d'améliorer le revenu de la famille et de rendre les sœurs plus autonomes.

    Également pendant l'exposition de soupes originaires du Nigéria il y avait des aliments populaires comme l'Amala, le fufu, et l'eba.   Chaque étalage a eu des points, ce qui ajouta de la couleur et de l'enthousiasme  à l'événement.

    Également pendant l'exposition de soupes originaires du Nigéria il y avait des aliments populaires comme l'Amala, le fufu, et l'eba.   Chaque étalage a eu des points, ce qui ajouta de la couleur et de l'enthousiasme  à l'événement.

    En plus de l'exposition, il y avait un partage d’objets usés comme des vêtements, des chaussures et des livres qui furent offerts par des sœurs qui n’avaient plus besoin de ces articles.

    En plus de l'exposition, il y avait un partage d’objets usés comme des vêtements, des chaussures et des livres qui furent offerts par des sœurs qui n’avaient plus besoin de ces articles.

    L'événement a été bien suivi par les sœurs de toutes les paroisses du Pieu.

    L'événement a été bien suivi par les sœurs de toutes les paroisses du Pieu.