Le Seigneur Prépare

    Le Seigneur Prépare

    Frère Wall et moi (le frère Richard et la sœur Joyce Wall) avions été appelés pour aider à ouvrir le centre de formation des missionnaires à Tema, au Ghana. Il était prévu que nous soyons relevés en novembre 2003. En octobre 2003, nous avons reçu un appel spécial à prolonger notre mission afin que nous puissions écrire et diriger un programme culturel des jeunes pour la consécration du temple d’Accra, au Ghana, en janvier 2004. C’était l'une des merveilleuses idées du président Hinckley pour les jeunes et c’était la première « fête culturelle » jamais.

    Nous n’avions que trois mois pour mettre tout cela ensemble, mais nous avions l’aide considérable des dirigeants de l'Église et en particulier de nos missionnaires de la communication, Mike Kirkpatrick et son épouse, Marged Kirkpatrick. La production devait avoir lieu dans un grand stade en plein air et le couple Kirkpatrick avait pris rendez-vous avec Mme Amarteiflo, la directrice de la Société Nationale de Théâtre Ghanéen, pour voir si nous pourrions louer les accessoires de théâtre. Mardi matin, nous nous étions réunis avec le couple Kirkpatrick pour finaliser certains détails du scénario. Ils nous ont dit qu'ils venaient de recevoir une boîte de CDs du Chœur du Tabernacle et se demandaient si nous en voudrions un. Avec reconnaissance, j’en ai choisi un, je l’ai mis dans mon sac à main, et nous avons quitté pour notre rencontre avec Mme Amarteiflo.

    Nous étions entrés dans le Théâtre National et étions guidés au bureau de Mme Amarteiflo où nous nous étions présentés. Elle semblait distraite lorsque nous expliquions la raison de notre visite. Elle a dit qu'elle pensait que c'était impossible de monter une production avec des «jeunes non formés » en trois mois seulement. Elle demanda si nous aimerions louer leurs batteurs et danseurs formés. Nous avons expliqué que notre but était de faire participer les jeunes de l'Église dans tout le Ghana. À ce stade, elle regarda sa montre et se leva pour nous guider vers la sortie.

    Frère Wall a reçu l’impression de partager son témoignage de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ou les Mormons. Le visage de Mme Amarteiflo s'était illuminé, elle nous a fait signe de nous rasseoir. « Est-ce que c’est l'Église avec le Chœur du Tabernacle Mormon? », a-t-elle demandé tout excitée. Quand nous avons dit que c’était le chœur de l’Église, elle a dit, « c'est l'un de mes chœurs préférés! J'adore leur musique! ». J'ai pris de mon sac à main le CD du chœur et le lui ai donné.

    Ensuite, Mme Amarteiflo nous a conduits dans l’entrepôt des accessoires de Théâtre National. Il était rempli d’objets authentiques merveilleux d’origine africaine: les énormes tambours à l’usage de communication, les palanquins, les tabourets du roi et de la reine, les parapluies de chef, la coiffe pour les transporteurs de palanquin, même une immense hutte africaine. « N'hésitez pas à passer autant de temps ici que vous le souhaitiez », a-t-elle dit. « Faites-moi une liste des objets que vous aimeriez utiliser », a-t-elle ajouté. L'un des objets que je savais que nous voulions était la hutte africaine. « Oh! Il faut de la peinture pour celle-là. Nous ferons en sorte qu'elle soit rénovée pour votre programme. », a-t-elle dit.

    Le Seigneur a préparé une voie pour que nous obtenions les accessoires nécessaires à travers un cadeau si petit et si simple d’un CD du Tabernacle Mormon. Nous sommes reconnaissants pour cette tendre miséricorde.