Le Témoignage Remplace la Crainte

    Le Témoignage Remplace la Crainte

    Je suis devenu membre de l'Église avec mes parents en 1999  quand j'étais un jeune garçon.  J'ai grandi dans l'Église comme un jeune garçon timide. Bien sûr j'ai assisté aux réunions de sainte-cène, au séminaire et  à d'autres activités de l'Église, mais je ne connaissais pas vraiment la vérité pour moi-même. Je n'ai jamais voulu faire une mission parce que j'avais peur du fait que je ne connaissais pas la vérité pour moi- même; comment pourrais-je donc témoigner de la vérité à d'autres personnes?  Ma crainte était spécialement basée sur mon manque de témoignage du Livre de Mormon.

    J'ai aimé les histoires de prophètes comme Joseph Smith,  Brigham Young, Wilford Woodruff et Spencer W. Kimball, mais j'avais toujours peur de défendre la vérité. Quand mon père m'a demandé d'aller en mission, j'ai hésité et ai donné toutes sortes d'excuses, disant que je ne voulais pas y aller parce que je ne voulais pas marcher au soleil jusqu'à ce que mes chaussures  deviennent toutes usées. Toutefois, mon papa et ma maman n'ont  jamais cessé de me demander de faire une mission. Heureusement, j'ai été appelé à servir comme missionnaire à temps partiel pendant six semaines. J'ai commencé à aimer l'œuvre missionnaire, mais j'avais toujours peur de proclamer la vérité.  Pendant la plupart de ma mission à temps partiel, c'était mon compagnon qui enseignait.

    Finalement, j'ai décidé d'envoyer ma demande de service missionnaire. Quelques mois se sont écoulés avant que mon appel n’arrive finalement. J'ai été appelé à servir dans la Mission de Lagos au Nigeria. Je suis parti en Mission le 16 mars 2008. Après une période de plus de trois mois, j'avais toujours peur.

    Un jour pendant notre étude en équipe, j'ai demandé à mon compagnon (Frère Myers de Cape Coast, Ghana) s'il avait vraiment un témoignage de ce que nous faisons, surtout du Livre de Mormon. Il a répondu avec enthousiasme « Oui, je l'ai maintenant! Mais auparavant, je me reposais sur le témoignage de mes parents». J'ai senti un frisson dans ma peau pendant qu’il me racontait sa conversion personnelle. Il m'a dit de prier et que je ne devrais pas m'arrêter jusqu'à ce que j’obtienne ma propre conversion par l'Évangile.

     Après notre étude en équipe, j'ai ressenti l'esprit qui me disait d'aller prier.  Je me suis agenouillé dans notre chambre et ai offert une prière sincère. J'ai eu une expérience la plus remarquable que je n'oublierai jamais. Après la prière, je me suis senti comme si j'étais entouré et que quelqu'un touchait mon épaule et chuchotait à mes oreilles disant : « TOUT EST BIEN ». J'ai commencé à pleurer. J'ai raconté l'expérience à mon compagnon qui fut content  de l’entendre et qui se mit à pleurer avec moi. Je n'oublierai jamais ce jour-là, c'était le 8 Juillet 2008. J'ai juré depuis lors de partager la vérité avec n'importe qui, n'importe où, sans avoir peur et faire ceci jusqu'à ma mort. Je sais que Dieu aime ses enfants et connait chacun personnellement. Cette connaissance a fait toute la différence.