Les Traditions des Hommes et notre Retour à notre Père Céleste

    Les Traditions des Hommes et notre Retour à notre Père Céleste

    Racontant mes expériences en tant que membre de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours depuis près de trois décennies, je me souviens de la préparation pour retourner dans le royaume de Dieu et comment les traditions pourraient menacer ce voyage. Ayant vécu avec les grands-parents tout en grandissant au village pendant les premières années de ma vie, j’ai fini par apprécier la plupart de nos pratiques culturelles. Cependant, beaucoup de ces traditions, comme mode de vie, ont tendance à être en conflit avec l'Évangile de Jésus-Christ comme j’ai fini par les comprendre.

    Jésus-Christ a enseigné que peu de gens trouveraient leur chemin ou seraient prêts à vivre dans le royaume de Dieu. Il a dit: «Entrez par la porte étroite ... mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent» (Matthieu 7:13-14). Le Seigneur a également révélé au prophète Joseph Smith que «voici, il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus. Et pourquoi ne sont-ils pas élus? Parce que leur cœur se porte tellement vers les choses de ce monde et aspire tant aux honneurs des hommes, ... » (D&A121:34-35).

    La parabole du Sauveur sur les dix vierges et leur désir d'entrer dans le royaume des cieux révèle que juste croire en Dieu et être vertueux et pur ne peut pas être suffisant pour nous qualifier pour son royaume. (Matthieu 25: 1-12) Dans cette parabole, il y avait dix personnes pures qui ont de grands désirs d’entrer dans le royaume. Cinq d'entre elles étaient prêtes et cinq n'étaient pas prêtes. La question est, comment pouvez-vous être sans tache et pur et pourtant ne pas être prêt?

    Le Seigneur, parlant au prophète Joseph Smith et Sidney Rigdon, a dit des gens qui peuvent être purs mais pas prêts, «… sont ceux qui ne sont pas vaillants dans le témoignage de Jésus; c'est pourquoi ils n'obtiennent pas la couronne du royaume de notre Dieu» (D&A76:79). Être vaillant dans le témoignage de Jésus-Christ est fondamentale dans la compréhension que l'on ne peut pas obtenir la «lumière de la vie» divine (Jean 8:12) par l’observation des traditions d’hommes. Ça n’arrive pas tout simplement en ayant de bonnes intentions, ça ne peut arriver que par le repentir et vivre la culture de l'Évangile telle que donnée par Jésus-Christ. Dallin H. Oaks, du Collège des douze, a enseigné que se repentir signifie renoncer à toutes nos pratiques; personnelles, familiales, ethniques et nationales qui sont contraires aux commandements de Dieu.

    Il a en outre expliqué que la culture de l'Évangile découle du plan du salut, des commandements de Dieu, et des enseignements des prophètes vivants. Afin d’aider ses membres dans le monde entier, l'Église nous enseigne à renoncer à toutes les traditions personnelles ou familiales ou pratiques qui sont contraires à la culture de l'Évangile.  

    Certaines des pratiques culturelles qui sont remises en questions sont les systèmes patriarcaux dans nos foyers où la charge d'élever la famille peut être entièrement laissée à la femme. Ça inhibe la relation familiale telle qu’enseignée dans la déclaration de la famille. La question de la dot a aussi tendance à retarder le mariage où les jeunes hommes prennent beaucoup de temps à se préparer, ce qui peut ainsi conduire finalement à la violation de la loi de chasteté. Dans la plupart des cas, ça affecte aussi la relation entre les époux et leurs belles-familles. Il y a aussi la tradition des mariages qui semble être trop compliquée et coûteuse, enlevant l'attention à la nature sacrée de l'ordonnance de mariage. Frère Oaks conseille de ne pas faire des plans excessifs pour les mariages qui mènent à la dette.

    Quand le Christ était sur la terre, il a trouvé un groupe religieux de personnes appelées pharisiens. Ils ont cru en Dieu et ils ont accepté les enseignements des prophètes de l'Ancien Testament. Ils ont accepté les Dix commandements et avaient le strict respect du sabbat. Pourtant, Jésus-Christ a dit ceci à propos du plus pieux d'entre les pharisiens: «Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d'hommes » (Matthieu 15: 8-9).

    Ils ont minimisé les commandements du Seigneur et ont mis trop d’accent sur les commandements d'hommes. Avec inquiétude, le Sauveur a enseigné dans le sermon sur la montagne entre autres que «... si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux» (Matthieu 5:20).

    Il est important de noter que toutes les exigences pour retourner à notre Père céleste se trouvent dans les enseignements de Jésus-Christ. «... Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie» (Jean 8:12). Lorsque les scribes et les pharisiens se plaignirent que les disciples de Jésus-Christ «... transgressaient les traditions des anciens» en omettant le lavage rituel... Jésus répondit qu'ils ont transgressé les commandements de Dieu au profit de leurs traditions» (Mathieu 15: 2-3). Dans la révélation moderne, le Seigneur a déclaré que le Malin enlève aux enfants innocents de Dieu la lumière et la vérité «par la désobéissance et à cause de la tradition de leurs pères» (D&A 93:39).

    L'apôtre Jean dit: «Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ» (Jean 17:3). Je crois qu'il est important de connaître Dieu le Père éternel et Jésus-Christ si nous nous attendons à vivre avec eux dans leur royaume. Il serait difficile de connaître et d’aimer le sauveur si nous ne pouvons pas garder ses commandements.

    Ecoutez les paroles de l'apôtre Jean: «Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l’avons connu. Celui qui dit: je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui» (1 Jean 2: 3-4). Les personnes qui acceptent et vivent les doctrines d’hommes ne connaissent pas le Dieu vivant. Connaître Dieu et Jésus-Christ c’est avoir une relation avec eux en vivant votre vie en conformité avec les enseignements du Christ.

    Je prie pour que nous puissions chercher à avoir une relation en laissant ces traditions qui nous éloignent vraiment du cours divin. En tant qu’homme appelé à être témoin de Jésus-Christ, j’implore que nous nous efforcerons tous à arriver à connaître ses lois et ses ordonnances et à y avoir part. Il nous a donné des prophètes que nous suivons. Nous ferons ce qui est juste lorsque nous restons sur cette voie de suivre les prophètes tous les jours, je témoigne au nom de Jésus-Christ, Amen.

    Références:

    1. Dallin H. Oaks, «La culture de l’Évangile», Le Liahona, mars 2012

    2 La famille: déclaration au monde, Le Liahona, novembre 2010, 129