Message de la présidence de l’Interrégion: Le Livre de Mormon – Les échos d’un son familier

    Message de la présidence de l’Interrégion: Le Livre de Mormon – Les échos d’un son familier

    Un dimanche matin au début de l’année 1983, je m’étais levé, pris une douche, habillé et j’avais pris le petit déjeuner. Comme mes amis étaient hors de la ville, j’étais obligé de modifier le programme habituel. Lorsque je pensais à quoi faire, j’ai pris à contrecœur le Livre de Mormon, qui gisait dans ma chambre pendant presque deux ans, et je suis sorti. Je suis allé à une ligne de chemin de fer à l'extérieur de la commune, je me suis assis, et je commençais à lire. Pendant ce temps, ma compréhension de l'anglais était très limitée. Lorsque je m’immergeais dans le Livre de Mormon, je voudrais commencer à somnoler, mais je revenais en arrière et relisais le témoignage de Joseph Smith. J’ai ressenti une bonne impression lorsque je continuais à lire le témoignage de Joseph Smith. Bien que ma lecture et ma compréhension du contenu du Livre de Mormon fussent limitées en ce temps-là, j’ai senti les échos d'un son familier.

    Dans les semaines et les mois qui suivirent, comme je continuais à lire, je voyais les choses beaucoup plus clairement. J’ai éprouvé un désir si ardent de continuer à lire. Ce que je ne savais pas en ce temps-là est que le Livre de Mormon porte un certain esprit, qui fait partie du processus de conversion – la conversion au Seigneur Jésus-Christ. J’ai senti un son familier. Les paroles

    étaient douces pour moi - et plus que cela, j’ai senti la réalité de ce que je lisais. C'était comme si quelque part j’avais expérimenté ce sentiment de joie excessive avant, quelque part dans un passé lointain, mais encore très réel.

    L'un des passages qui m'ont touché était un récit dans 3 Néphi de l’apparition de Jésus-Christ aux Néphites. J'étais touché concernant la façon dont le Sauveur descendit et étendit la main avec amour aux peuples Néphites survivants. J’ai ressenti la consolation et la paix qu’ils auraient ressenties lorsqu’il les laissa mettre leurs mains dans son côté et toucher la marque des clous. Je me suis émerveillé qu'il était venu pour consoler les Néphites qui avaient vécu un tel bouleversement:

    « Et il arriva qu'il étendit la main et parla au peuple, disant: Voici, je suis Jésus-Christ, dont les prophètes ont témoigné qu'il viendrait monde. Et voici, je suis la lumière et la vie du monde; et j'ai bu à cette coupe amère que le Père m'a donnée, et j'ai glorifié le Père en prenant sur moi les péchés du monde, en quoi j'ai souffert la volonté du Père en tout depuis le commencement. Et il arriva que lorsque Jésus eut dit ces paroles, toute la multitude tomba à terre; car ils se souvenaient qu'il avait été prophétisé parmi eux que le Christ se montrerait à eux après son ascension au ciel. Et il arriva que le Seigneur leur parla, disant: Levez-vous et venez à moi, afin de mettre la main dans mon côté, et aussi afin de toucher la marque des clous dans mes mains et mes pieds, afin que vous sachiez que je suis le Dieu d'Israël, et le Dieu de toute la terre, et que j’ai été mis à mort pour les péchés du monde » (3 Néphi 11:9-14).

    Ces paroles coulaient avec un sentiment d’enthousiasme, elles éclairaient mon intelligence. Je me sentais proche du Seigneur Jésus-Christ, je me sentais comme si j'étais parmi ceux que le Sauveur avait épargnés du grand nombre des hommes tués dans la dévastation. Cette connaissance et cette expérience m'ont donné un sentiment paisible de valeur. Je découvrais la bonne nouvelle simple de Jésus-Christ. Le Livre de Mormon, avec les échos d’un son familier, m'a aidé à faire un changement durable qui exigeait un attachement particulier à une vision future de moi-même et ma postérité. Voici une raison pour laquelle je suis obligé d'écrire cet article.

    Lorsque vous prenez le temps de lire le Livre de Mormon, vous serez capable de penser à nouveau et d'agir à nouveau, comme vous entrez en contact avec les idées fondamentales et les valeurs intrinsèques très solides, en réalisant qui vous êtes. Vous découvrirez comme j'ai découvert au fil des ans que tout votre être subira une sorte de transformation. Vous saurez de vous-même que le Livre de Mormon est exactement ce qu'il dit qu’il est. Je suis convaincu que les enseignements de ce livre vous conduiront davantage à Dieu que n’importe quel autre ouvrage littéraire.

    Invitation:

    J'adresse une invitation à vous, qui lisez ce message, de lire le Livre de Mormon et d’expérimenter ce que moi et des millions de personnes à travers le monde avons expérimenté. Pour ceux qui ont lu et ont arrêté ou ceux qui lisent temporairement, je vous invite à vous immerger complètement dans le Livre de Mormon.

    La meilleure façon de le faire est d’appliquer le conseil du président Howard W. Hunter:

    « Il est certain que celui qui étudie les Écritures tous les jours accomplit beaucoup plus que celui qui y consacre beaucoup de temps en un jour et puis laisse des jours s’écouler avant de continuer. Non seulement nous devrions étudier chaque jour, mais il devrait y avoir un temps fixe mis de côté pendant lequel nous pouvons nous concentrer sans interruption » (Ensign, novembre 1979).

    Je partage la promesse de Néphi dans le Livre de Mormon: « Faites-vous un festin des paroles du Christ; car voici, les paroles du Christ vous diront tout ce que vous devez faire » (2 Néphi 32:3). Le Président Marion G. Romney l‘a bien saisi en décrivant la façon dont le Livre de Mormon nous bénira dans nos foyers et dans nos vies personnelles: « Je suis certain que si, dans nos foyers, les parents lisent régulièrement dans le livre de Mormon et par la prière et, tant par eux-mêmes qu’avec leurs enfants, l'esprit de ce grand livre viendra se répandre dans nos foyers et sur tous ceux qui y habitent. L’esprit de révérence augmentera; le respect mutuel et la considération de l’un envers l'autre se développeront. L'esprit de querelle quittera. Les parents conseilleront leurs enfants avec un plus grand amour et sagesse. Les enfants seront plus réceptifs et soumis au conseil de leurs parents. La droiture augmentera. La foi, l'espérance et la charité, l'amour pur du Christ - abonderont dans nos foyers et dans nos vies, apportant dans leur sillage la paix, la joie et le bonheur » (Ensign, mai 1980 p.67).

    Je sais que le Livre de Mormon rappelle un son familier à tous ceux qui prendront le temps de le lire. C’est la parole de Dieu. Il m’a rapproché davantage de mon Père céleste et m’a aidé à ressentir l'amour que le Sauveur Jésus-Christ a pour moi à travers son expiation. Allez-vous lire le Livre de Mormon et en faire une activité de toute votre vie? Je vous promets que vous trouverez la paix, la consolation et le vrai sens et le but de cette vie.