Notre Patrimoine: James et John Ewudzie—Instruments du Seigneur

    Notre Patrimoine: James et John Ewudzie—Instruments du Seigneur

    James Ewudzie – En 1970, le Ghana était un endroit où des groupes se faisant appeler l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours commençaient à s’établir à Accra et à Takoradi. Le Seigneur inspirait James et son frère John à être des instruments dans l’avancement de l’œuvre de l’Évangile au Ghana. James et John sont tous deux entrés en contact avec ces premiers groupes de l’Église à travers un ami, le frère Billy Johnson.

    James eut beaucoup de rêves qui l’ont aidé à comprendre l’Évangile tel qu’il fut enseigné par le frère Johnson. À la fin d’une réunion de l’Église un dimanche, le frère Johnson a demandé si quelqu’un avait un rêve qu’il pourrait raconter à l’assemblée. En Afrique de l’Ouest, il est courant d’avoir des rêves concernant l’Évangile de Jésus-Christ. James n’a pas voulu dévoiler son rêve, mais il a  senti l’esprit le pousser à l’avant du groupe. il a raconté son rêve aux gens et qu’une certaine maison avait pris feu. Une femme dans le public savait que la maison qu’il avait décrite avait brulée ce jour même, ce que James ignorait. James s’est rendu compte que le Seigneur avait conscience des Saints au Ghana et les préparait.

    Les missionnaires de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours sont arrivés en 1978 aussitôt après la révélation sur la prêtrise. James et John furent tous deux baptisés ensemble avec beaucoup d’autres qui attendaient l’arrivée des missionnaires qui étaient venus avec l’autorité de baptiser, d’organiser l’Église et de conférer la prêtrise aux hommes dignes. Ce fut un moment merveilleux et longtemps attendu.

    James Ewudzie a continué à avoir des fortes impressions spirituelles. Une fois on lui a demandé de bénir un bébé. Quand il a fini, il a senti un sentiment doux et a entendu, dans son esprit, qu’il bénirait le Ghana avec les bénédictions du temple. Depuis lors, James suivit les paroles qu’il a entendues dans son cœur. Quand le temple est venu au Ghana, c’était une grande bénédiction pour tout le monde.

    Une autre fois James visitait le frère Billy Johnson à propos du Livre de Mormon. Ils ont aimé l’histoire d’Abinadi et discutaient de cette histoire. Quand il est rentré à la maison cette nuit-là, il a rêvé que l’ange Moroni est apparu à lui et cinq autres hommes. Les hommes ont suivi l’ange et lorsqu’ils sont arrivés à une avenue, il s’est arrêté et a sorti les plaques d’or. C’était un témoignage pour James que le Seigneur avait apporté les plaques d’or à Joseph Smith afin d’être traduites pour que le monde voie la vérité. James s’est demandé pourquoi tant de miracles se passaient au Ghana à cette époque. Peut-être à cause de leur disposition à accepter les rêves et les visions, le Seigneur a utilisé ces moyens pour aider les Ghanéens à lire et accepter le Livre de Mormon comme Écritures supplémentaires inspirées.

    John Dan Ewudzie – James, le grand-frère de John, lui a fait connaitre la première église se faisant appeler l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. L’assemblée se réunissait dans un ancien entrepôt de cacao à Cape Coast. John était heureux d’être membre de l’Église. Il a participé aussi avec le frère Billy Johnson. Le frère Johnson appelait John quand les services étaient sur le point de commencer et il lisait dans le Livre de Mormon. Lorsqu’il lisait à l’assemblée d’autres membres interprétaient ce qui avait été dit. Beaucoup d’entre ces gens l’appelaient Néphi, parce qu’il lisait dans le Livre de Mormon à chaque réunion.

    John eut des rêves de l’Église aussi. Comme à l’accoutumée pour certains hommes dans ces premiers groupes de l’église, John jeûnait et priait pendant trois jours avec le frère Johnson. À la fin du jeûne, il se sentait très proche du Seigneur. Il rentrait à la maison et rêvait de beaucoup de choses. Dans un rêve, il était sur un terrain de sport de belles fleurs, des variétés qu’il n’avait jamais vues sur terre. Il a marché le long d’un sentier et a vu des beaux enfants. L’air sentait bon et parfumé et différent du Ghana. Un homme lui a dit que c’était l’endroit où les prophètes vivaient. Ensuite il a vu un homme habillé en vêtements de la Bible, et il a vu le prophète Abraham. Des tels visions et rêves vifs n’étaient pas rares chez ces fidèles chrétiens Africains.

    L’Église au Ghana – James et John Ewudzie faisaient partie d’un grand début de l’Évangile rétabli au Ghana. Le frère Billy Johnson avait une grande influence sur leurs vies et sur le début de l’Église au Ghana. Tout le monde l’aimait et les membres désiraient être avec le frère Johnson et faire ce qu’il leur demandait de faire. Le RSU qui était le Restored Scripture Union était établi pour que les hommes étudient et lisent le Livre de Mormon qui était enseigné par le frère Johnson. Les hommes pouvaient jeûner, prier et étudier les Écritures avec l’organisation. Les hommes jeûnaient souvent afin de recevoir des missionnaires de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours et ils voyageaient de branche en branche faisant du prosélytisme avec le Livre de Mormon et les brochures de l’Église qu’ils avaient reçus. Beaucoup d’autres missionnaires venant d’autres confessions, noirs et blancs, vinrent au Ghana pour persuader le frère Johnson et ses frères et sœurs saints de suivre leurs enseignements et rejoindre leurs Églises. Cependant le frère Johnson disait, “Ce ne sont pas nos frères qui viennent d’Amérique”. Quand les missionnaires sont finalement arrivés en 1978, ce fut un jour heureux pour eux. Frère et sœur Mabey et frère et sœur Cannon sont venus au Ghana. Ils leur ont enseigné l’Évangile et comment conduire les réunions de l’Église, en abandonnant la plupart des coutumes traditionnelles. Après les interviews avec ces saints patients fidèles, plusieurs baptêmes eurent lieu. Le 9 décembre 1978, un groupe de quatre-vingts personnes furent baptisées à Cape Coast. L’Église était finalement établie et elle a prospéré avec des centaines d’autres baptisés aussitôt après.

    De retour au Ghana après un voyage à Salt Lake City, James alla au temple du Ghana nouvellement consacré et fut scellé à sa femme. Ses enfants ne furent pas scellés à eux ce jour-là. La famille de James comprenait deux filles et un fils qui était souffrant de méningite et qui n’avait pas marché ou parlé depuis neuf ans. Après le scellement, James entendit une voix lui dire de rentrer rapidement afin de faire sceller aussi ses enfants à lui. Une semaine après que le scellement était fait, son fils LeGrand Richards mourut. Il était heureux parce qu’il avait appris à écouter le murmure doux et léger.

    Ces deux frères Ewudzie, ensemble avec leur frère Thomas, ont continué comme dirigeants dans la région de Cape Coast pendant plusieurs années. Leurs vaillants témoignages et leur dévouement à l’œuvre de Dieu est un encouragement pour tous.