Se Tourner vers Dieu Apporte une Orientation et des Bénédictions.

    Se Tourner vers Dieu Apporte une Orientation et des Bénédictions.

    Servir en tant que bénévole au centre de pieu de Christiansborg à Accra est comme un rêve devenu réalité  pour Marcel Djaman âgé de 20 ans. En effet, ce fut à cause d'un rêve qu'il est arrivé là où il est aujourd'hui.  Marcel a grandi à Abidjan en Côte d'Ivoire. Lui, son frère cadet et sa sœur ont été élevés en grande partie par leur mère car leur père est décédé quand ils étaient très jeunes. Elle s’est occupée d’eux en vendant au marché. Elle leur a enseigné à respecter les adultes et les a encouragés à aller à l'église. Toutefois, Marcel n’était pas intéressé par l’appartenance à une église et  refusait d'assister avec sa mère et ses frères aux réunions d’église.  Il évitait les gens qui essayaient de l’emmener à l'église. Il croyait en Dieu mais se montrait très récalcitrant quand il était question d’aller à l'église. Après avoir terminé ses études secondaires, il voulut jouer au football et pendant deux ans le football fut son objectif principal.

    Une nuit, Marcel eut un rêve qu'il ne comprit pas. Dans le rêve, un homme lui dit qu’il devrait aller au Ghana. Marcel raconta le rêve à sa mère et ils parlèrent de ce que cela pourrait signifier. Sa mère lui dit:   « Tu ne connais personne au Ghana. Que vas-tu faire? »  Marcel n’eut  pas de réponse. Plus tard, il eut  le même rêve. Cette fois-là, l'homme lui dit : « Je t’ai dit d'aller au Ghana, pourquoi n’es-tu pas parti?» Après le deuxième rêve, ayant le sentiment que le rêve était de Dieu, Marcel et sa mère ont décidé qu'il devrait se rendre au Ghana.  Même si elle ne voulait pas  voir partir son premier-né, la mère de Marcel  donna son accord et l’aida à se rendre au Ghana au printemps de 2014.

    Arrivé à Accra au Ghana, ne connaissant personne et ne parlant pas un mot anglais, il se tourna vers Dieu. Il raconte: «J’ai dit à Dieu, j’ai besoin de ton aide. A cause de toi je suis venu ici. Je ne connais personne,   s’ il te plaît aide moi». Après réflexions, Marcel décida que son meilleur espoir serait peut-être d’obtenir de l'aide dans une église. Il  trouva un taxi et réussit à demander au chauffeur de le conduire à une église, n’importe laquelle. Le chauffeur de taxi, bien que n’étant pas membre de l'Église mormone, le conduisit à la paroisse de New Town dans le pieu Tesano.

    Le Seigneur avait vraiment répondu à la prière de Marcel en le guidant vers cette Église. L'évêque de la paroisse de New Town, Marc Gohi, est de la Côte d'Ivoire et parle Français. Il se lia d'amitié avec Marcel, lui  donna un endroit pour vivre et s’arrangea pour que  les missionnaires lui enseignent l'évangile. L’évêque Gohi et son frère Joseph Gohi, également membre de la paroisse, ont aidé dans l’interprétation des leçons missionnaires.  Marcel était surpris d'apprendre qu'il y avait un prophète vivant sur la terre. Quand on lui parla de Joseph Smith et du rétablissement de l'Église du Christ, il sentit quelque chose de nouveau. Il sentit qu'il avait trouvé l'Église vivante. Après un mois d'étude avec les missionnaires, Marcel fut baptisé et confirmé  membre de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

    Marcel a commencé à fréquenter la classe d'alphabétisation de la paroisse enseignée par Frère Alowsort, qui  utilisait le manuel de l’Église « Vous Aurez Ma Parole ». Il apprit rapidement l'Anglais et le parla assez bien après seulement trois mois. L'Église a apporté un grand changement dans la vie de Marcel. Il a appris beaucoup de choses et sa vie a plus de sens maintenant.  Il aime son service en tant que bénévole au centre de l’autonomie, au  pieu de Christiansborg. Un des changements les plus importants, est qu'il aime maintenant aller à l'Église. Il sert avec enthousiasme en tant que dirigeant de mission de paroisse et se prépare à faire une mission à plein temps. En plus de servir une mission, ses objectifs pour l'avenir sont de terminer ses études et de devenir interprète.

    Vous Aurez Ma Parole

    Marcel est reconnaissant pour les changements que son appartenance à l'Église a apporté dans sa vie. Sa mère est heureuse pour le fait qu'il va maintenant à l'Église. Marcel espère faire venir un jour sa famille à l’Église. Il a souligné que certaines personnes ont peur de faire des choses. Elles ne font pas confiance à Dieu.  Il rend un témoignage fervent que lorsque nous nous tournons vers Dieu, il est avec nous.