Suivre Le Conseil Des Prophètes Apporte des Bénédictions

    Suivre Le Conseil Des Prophètes Apporte des Bénédictions

    Après avoir travaillé pour le gouvernement comme un expert de la cartographie pendant 22 ans, puis pour l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours pendant 11 ans et demi en tant que Gestionnaire et Planificateur des biens et meubles de l'interrégion, le jour de la retraite d'Isaac Andoh-Kesson est enfin arrivé. Lors d'une veillée tenue au bureau de l'Interrégion à Accra le 29 Septembre 2014, des collègues ont rendu hommage à Frère Andoh-Kesson comme étant un homme intègre. Elder Daniel Yirenya-Tawiah, Le Gestionnaire des biens et meubles de l'Interrégion , a commenté: «Parfois, nous pensons que le fait de prendre des raccourcis  rend les choses plus faciles, mais Frère Isaac est un homme intègre qui n'a pas fait cela. Il a toujours insité à faire la bonne chose, parfois au grand mécontentement de beaucoup. Son souci était  de plaire au Seigneur ». 

    Élevé à Cape Coast, Isaac est venu à Accra pour faire des études  en cartographie (mapping) quand il avait 20 ans (1975-1978). Sa scolarité a été parrainé par le gouvernement et les Nations Unies, une grande aide qui l'a aidé à obtenir l'éducation dont il avait besoin. Bien qu'Isaac fusse au courant de l'Église et eut rencontré Billy Johnson, l'un des pionniers de l'Église au Ghana qui a  par moments logé dans la maison de ses parents , il n'a exprimé aucun intérêt à aller à l'église. Il se demandait  pourquoi il y avait tant d'églises. À un moment donné, il s'était préparé à être  prêtre dans l'Église anglicane. Il voulait s'assurer qu'il serait prêtre dans la bonne église.

    Lors de la bénédiction de sa nièce, Lily dans l'Église SDJ,  Frère Andoh-Kesson était allé représenter sa mère qui n'a pas pu être là, et a assisté à la bénédiction.
     Ce fut une expérience positive pour lui , une expérience qui l'a amené à réfléchir. Il a lu le pamphlet de Mark E. Petersen, intitulé  «Quelle est l'Église la vraie Église ». Cette brochure l'émerveilla. Ayant décidé de voir par lui-même, il se rendit à l'église. Quand il entra dans l'église, il a entendu  une voix familière lui dire dans son esprit : « Bienvenu à la maison » A partir de cet instant-là, il n'a jamais regardé en arrière. Isaac s'est joint à l'Église en Février 1982 à Accra.   


    Se joindre à l'Église a produit un grand changement en lui. Il a beaucoup appris de l'Église.  Il a appris que s'il voulait obtenir  le meilleur de ce que Dieu offrait, il devait faire de son mieux dans tout ce qu'il entreprenait. Frère Andoh Kesson était à la base disposé à respecter les commandements.  Il fit un effort pour s'assurer qu'il était honnête. Dans les toutes premières années, le conseil du prophète était de se préparer. Les citations suivantes sont typiques des directives données par les dirigeants de l'époque.

    «Nous apprenons aussi de la parabole (des 10 vierges) que la préparation nécessaire pour les aider à répondre aux circonstances immédiates était une tâche simple, une tâche de tous les jours. L'arrivée de l'époux n'a pas besoin de préparation inhabituelle ou complexe. Notre préparation doit être délibérée et structurée pour répondre aux problèmes d'aujourd'hui. Nous devons nous préparer une étape à la fois comme le Seigneur nous inspire  tant à le faire ».
                                      Évêque Victor L. Brown « Se Préparer pour demain», Octobre 1982


    « Je vous demande avec ferveur, avez-vous prévu pour votre famille une réserve de nourriture, de vêtements et, si possible, le carburant d'un an? La révélation de produire et de faire des réserves de nourriture peut être aussi essentielle à notre bien-être temporel aujourd'hui tout comme l'embarquement dans l'arche l'était au peuple dans les jours de Noé ».
                    Président Ezra Taft Benson: « Aux  Pères en Israël », Octobre 1987



    Dans un effort pour suivre les recommandations des dirigeants de l'Église, il a décidé de se projeter vingt ans dans l'avenir et ne pas aller de mauvais pied. Afin d'être préparé, il avait besoin de voir son jour de départ à la retraite et planifier en conséquence. Il a dit, « Beaucoup de stratégies financières ont été mis en place donc je serais en mesure d'en profiter quand le moment viendra. Cela s'est fait à prix de travail et de sacrifice. Il y aura toujours des moments difficiles à venir. Suivez les conseils du prophète. Cela demande beaucoup de discipline, de sacrifice et de la prudence.» Parce qu'il a payé le prix et a travaillé dur et épargné, il peut être heureux à ce jour de la retraite. Il a encouragé les jeunes à penser à l'avenir et à se préparer pour le jour de leur départ à la retraite.    


    Marié en 1987 à sa femme, Georgette, ils ont un fils de quatorze ans nommé Isaac. D'autres enfants ont également été élevés chez les Andoh-Kesson. Beaucoup de possibilités de servir dans l'Église sont venues à Frère Andoh-Kesson. Il a servi comme président de branche pendant neuf ans, comme membre du grand conseil et également comme que conseiller dans une présidence de pieu Depuis Février 2011, il  sert en tant que patriarche de pieu. Il parle de son service dans l'Église comme ayant été très gratifiant.  

    En regardant en arrière sur sa carrière dans l'Église, Frère Isaac dit: «C'est un honneur de faire partie de cette œuvre. Peu de gens ont ce privilège. Nous ne travaillons pas seuls. D'autres m'ont aidé à trouver mes repères. Même les gens à Salt Lake City m'ont aidé. Merci à ces nombreuses personnes qui m'ont aidé. Je tiens à leur dire un très grand merci. Sans eux, cela ne serait pas arrivé.» Il a mentionné plusieurs principes qui l'avaient aidé dans sa carrière. L'amour,la générosité, la quête d'inspiration, et le sacrifice sont des enseignements importants qui ont eu un grand impact sur la façon dont il a vécu sa vie. 

    Bien que Frère Andoh-Kesson ait pris sa retraite dans son emploi, il sait qu'il sera toujours occupé. Il n'a pas pris sa retraite en tant que père de famille, ni en tant que membre actif dans l'Église. Il y a encore du travail à faire.