Une Famille Réunie à Nouveau par Deux « Jeunes Garçons »

    Une Famille Réunie à Nouveau par Deux « Jeunes Garçons »

    Sœur Rita Ogagaworia  a été présentée à Frère Deedweh et à Frère Cooper, par Frère Françis, son voisin qui était membre de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours dans la ville de Bénin au Nigeria. Lorsque nous avons rencontré cette femme, elle avait un problème dans son foyer, qui l'a amené à quitter sa maison et aller vivre à un autre endroit avec ses cinq enfants, dont quatre qui avaient l’âge de baptême. C'était là une préoccupation que nous ne pouvions pas résoudre nous-mêmes. Mon compagnon et moi  avons demandé l'aide du Seigneur par le jeûne et par la prière en faveur de la sœur Ogagaworia et sa famille. Nous savions que nous allions recevoir la réponse à notre jeûne et prière pendant que nous enseignions cette famille merveilleuse. Quatre de ses enfants étaient intéressés par l'Évangile et un mois plus tard  précisément le 19 Octobre 2013, ils se sont fait baptiser et ont été confirmés membres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours le lendemain. Ils sont maintenant  des membres pratiquants de l'Eglise, profitant de leur adhésion à l'Évangile.

    Le Président de Mission a entretenu Sœur Ogagaworia et nous a dit qu'elle ne pouvait pas être baptisée en raison de certains problèmes relatifs à son foyer. Nous étions déçus, mais le Président de Mission nous a demandé de toujours lui rendre visite et de l'encourager à respecter les engagements qu'elle a pris envers le Seigneur par son intermédiaire. Sœur Ogagaworia nous a dit que tous les efforts déployés par des amis et membres de la famille ne furent d'aucune utilité, et que la séparation de son mari avait duré plusieurs années.




    Nous avons prié et jeûné et avons ressenti que nous devions  rencontrer son mari, Frère Ogagaworia. Lorsque nous avons demandé à Sœur Rita de nous conduire au domicile de son mari, elle s’est mise à rire et à dire que si ses parents n’ont pas pu les réunir, alors pourquoi pensions-nous que nous le pouvions. Quand nous lui avons donné des enseignements sur le Temple et ses bénédictions, elle a exprimé un désir d’aller au temple mais sa situation matrimoniale posait un problème. Nous lui avons demandé : «Sœur Rita, croyez-vous que par de petits moyens de grandes choses sont réalisées? » Sa réponse a été oui. Nous lui avions répondu : « puisque vous croyez, allons-y. Tout va bien se passer ». Elle avait toujours peur. Néanmoins, elle a demandé à une de ses filles de nous accompagner à la maison de leur père. Malheureusement, nous ne l’avons pas trouvé chez lui. Nous avons appris qu'il était en voyage. Cependant, nous avons persisté. Deux jours après, il  est revenu de son Voyage. Nous sommes allés encore une fois chez lui. Heureusement pour nous, nous l'y avons rencontré cet après-midi-là, et nous nous sommes présentés.

    Au début, il s’étonnait que deux « garçons » aient voulu lui parler du mariage et de la famille. Après les présentations, nous commençâmes une discussion avec lui. Il nous laissa faire et nous lui enseignâmes l'Évangile rétabli. Nous lui apprîmes l’importance des familles aux yeux de notre Père céleste. Avant de quitter sa maison, nous lui avons demandé de prier au sujet de la réunion de sa famille. Il y a consenti. Le jour suivant, nous avons assuré le suivi quand nous l'avons rencontré. Lorsque nous lui avons demandé s'il avait  prié, sa réponse a été positive. Il a estimé qu'il était temps pour sa famille d’être à nouveau réunie. Deux jours plus tard, nous sommes allés avec Sœur Rita chez eux pour la réconciliation. Sœur Rita était finalement retournée à la maison où  elle se sentait incapable de pouvoir retourner, à cause de l’endurcissement de Frère Isaac. Maintenant, vous pouvez voir que par de petits et simples moyens le Seigneur peut réaliser de grandes choses. Le problème entre Sœur Rita et son mari a été résolu. Sœur Rita s'est exclamé: «Je peux croire! Je  peux croire! Vous êtes envoyés du ciel! » Sœur Ogagaworia et ses enfants vivent maintenant avec leur mari et père après plusieurs années de séparation. Le Seigneur a utilisé deux jeunes « garçons ». Son mari a commencé à recevoir des leçons missionnaires, mais les discussions ont été arrêtées en raison d’un voyage d’affaires qu’il devait effectuer.




    e

    Trois mois plus tard, nous avons appelé notre président de Mission, Président Akingbade A. Ojo, pour un autre entretien. Il a approuvé le baptême de Sœur Ogagaworia. Elle s’est fait baptiser le 18 Janvier 2014 (trois mois après le baptême de ses enfants) et a  été confirmée le lendemain. Elle et ses quatre enfants sont maintenant membres de la 1ère paroisse d’Adesuwa du pieu d’Ikpokpan de Benin City au Nigeria.